Russafrik
RUSSIE INFOS

Officiel : Métaux et pétrole russes trouvent des débouchés hors de l’Occident

Image 1 Image 2

Officiel : Métaux et pétrole russes trouvent des débouchés hors de l’Occident


Les sanctions ont poussé la Russie a modifié ses schémas logistiques et les destinataires de ses exportations, selon des officiels russes. Cela concerne notamment les produits sidérurgiques et le pétrole.

Les entreprises de deux secteurs économiques se voient obligées de réorienter leurs exportations du fait des sanctions imposées à la Russie.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Industrie Denis Mantourov a évoqué les nouveaux clients des entreprises sidérurgiques russes lors d’une réunion du Premier ministre Mikhaïl Michoustine avec ses adjoints.
« Face aux sanctions, la Turquie, la Chine, les pays de l’Union économique eurasiatique et de la Communauté des États indépendants, ainsi que les pays d’Amérique latine, d’Afrique, du Proche-Orient et d’Asie du Sud-Est deviennent des marchés prioritaires. Nos entreprises assistées par les représentations commerciales ont déjà procédé à la réorientation des exportations. Des mesures de soutien à la logistique seront envisagées dans le cadre d’un projet national finalisé », a fait savoir M. Mantourov.

Le pétrole écoulé trouve lui aussi sa voie
La situation est similaire pour les entreprises pétrolières russes qui réorientent leurs exportations vers les pays des mêmes régions, selon le vice-Premier ministre Alexandre Novak.

« Les entreprises ont modifié leurs schémas logistiques et les modes de paiement. Nous constatons aujourd’hui que suite à des actions inamicales nos ressources énergétiques ont été réorientées vers les marchés des pays amicaux. En ce qui concerne les produits pétroliers, il s’agit en tout premier lieu de la région Asie-Pacifique, des pays africains et latino-américains », a-t-il signalé dans un entretien à la chaîne de télévision Rossiya 24.

Le pétrole russe reste demandé en Europe
Néanmoins, le pétrole russe continue d’être demandé en Europe et s’écoule toujours vers des pays européens via l’Ukraine. L’opérateur russe Transneft ne prévoit pas de restreindre ses activités, selon le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Galouzine.
“Le président de Transneft a déclaré qu’en 2023 le volume de pétrole pompé par le conduit sud de l’oléoduc Droujba vers la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque resterait au niveau de cette année”, a-t-il déclaré, samedi 24 décembre, à Sputnik.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Un important gisement d’hydrocarbures découvert en Russie ; les détails

LA REDACTION

Russie : le Forum Economique International de Saint-Pétersbourg se tient du 15 au 18 juin 2022

LA RUSSIE RECONSTRUIT LE DONBASS

LA REDACTION

COMMENTER