Russafrik
POLITIQUE

Otan : La victoire russe en Ukraine sera la défaite de l’Alliance

Image 1 Image 2

Otan : La victoire russe en Ukraine sera la défaite de l’Alliance

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg s’est exprimé sur le positionnement de l’Alliance dans le conflit en Ukraine. Une option que l’Alliance ne peut pas admettre, a déclaré Jens Stoltenberg.

« Il est important que l’Ukraine gagne. Car si le Président russe Vladimir Poutine gagne, cela se traduira non seulement en cinglante défaite pour l’Ukraine, mais aussi pour nous tous, puisque cela rendra le monde plus dangereux et nous serons plus vulnérables face à l’agression russe », a-t-il lancé.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégramme

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« La Russie a de plus en plus recours à des attaques horribles et aveugles contre des civils et des infrastructures critiques », a affirmé lors de la conférence de presse du 11 octobre à Bruxelles Jens Stoltenberg.
Le soutien de l’Ukraine de la part de l’Otan joue un rôle crucial, a-t-il fait savoir. Il a cependant pointé que l’Alliance « n’est pas partie prenante du conflit ».

La défense collective

La semaine prochaine, l’Alliance envisage de mener des exercices de routine axés sur la dissuasion nucléaire, a fait savoir le secrétaire général. C’est une façon d’éviter l’escalade, selon lui.
Les atteintes à l’infrastructure des pays de l’Otan peuvent devenir la raison de l’activation du cinquième article du traité de défense collective de l’Alliance, a-t-il déclaré:
« Nous pouvons prendre des mesures au titre de l’article 5 en cas d’attaques hybrides et de cyberattaques sur notre infrastructure commune. Nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires en cas de besoin ». Suite au sabotage des gazoducs Nord Stream en mer Baltique, l’Alliance a doublé sa présence dans la zone, ainsi qu’en mer du Nord, a-t-il déclaré.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Pourparlers Poutine-Biden : le Kremlin pose une condition

Guerre en Ukraine : L’Iran apporte son soutien à la Russie et s’apprête à lui fournir des missiles balistiques

LA REDACTION

 Espagne : malaise à droite à moins d’une semaine des élections régionales en Galice

LA REDACTION

COMMENTER