Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Sommet du G20 : la voix du G7 ne domine plus

Image 1 Image 2

Sommet du G20 : la voix du G7 ne domine plus


Le document final adopté à l’issue du récent sommet du G20 en Indonésie montre que les pays du G7 perdent progressivement leur domination au sein de cette organisation, estime la conseillère présidentielle et organisatrice russe à ce sommet. Moscou et ses alliés ont réussi à les contrebalancer, selon elle.

Les participants au sommet du G20 à Bali ont fait preuve d’hypocrisie sur certains thèmes, mais la déclaration finale a montré que le G7 y a perdu sa domination, a déclaré la “sherpa” russe, représentante du Président au G20 , Svetlana Loukach à l’issue de la rencontre.
« La déclaration de cette année se distingue par le fait que la voix du G7 ne domine plus », a-t-elle indiqué.
L’hypocrisie qu’elle a évoquée s’est manifestée, selon Mme Loukach, sur le thème du climat, en particulier sur le respect des engagements pris et le marché alimentaire.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Le rapport de forces change »

Moscou et ses partenaires des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et d’autres pays amicaux qui ne se sont pas joints aux sanctions occidentales ont réussi à “rétablir l’équilibre sur tous les thèmes, que ce soit la sécurité alimentaire, le climat ou la transformation numérique et l’énergie”, a ajouté la responsable.
Notamment, le passage aux paiements en monnaies nationales a été débattu lors du sommet indonésien, et plusieurs économies émergentes, dont la Turquie et les pays des BRICS, sont d’accord avec la Russie qu’il s’agit là d’une voie d’avenir, selon Mme Loukach.

Un texte final très débattu
À l’issue du sommet qui s’est tenu à Bali les 15 et 16 novembre, un communiqué commun a été adopté après des négociations “très difficiles”, selon le Président indonésien Joko Widodo cité par l’AFP.
Les discussions les plus vives ont porté sur la condamnation de l’opération militaire menée par la Russie en Ukraine. Le texte note que la “plupart” des membres du G20 l’ont condamné “fermement”. Selon le porte-parole du Kremlin, Moscou est satisfait des résultats du G20 car le document final a fixé les différences d’approches du conflit ukrainien.
Le communiqué appelle également à l’extension d’un accord pour l’exportation des céréales par les ports ukrainiens de la mer Noire qui arrive à expiration le 19 novembre.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Projet de réacteurs nucléaires flottants : la Chine suspend les travaux pour cette raison

LA REDACTION

Moscou  envisage rompre l’accord sur les céréales si les clauses ne sont pas respectées

LA REDACTION

‘’ Macron assassin”: Des Congolais marchent contre la venue du président français en RDC

LA REDACTION

COMMENTER