Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Un Su-25, un Mi-8, plusieurs obusiers et plus de 700 soldats tués : les pertes de Kiev en 24h

Image 1 Image 2

Un Su-25, un Mi-8, plusieurs obusiers et plus de 700 soldats tués : les pertes de Kiev en 24h


Une vingtaine d’attaques déjouée, plus de 700 soldats éliminés, 10 entrepôts de munitions rasés… La Défense russe a rendu public ce 19 juillet son bilan quotidien sur le déroulement de l’opération spéciale en Ukraine et sur les pertes de l’ennemi en 24 heures.

Les forces armées russes ont mené dans la nuit du 18 au 19 juillet une frappe groupée avec des armes de précision basées en mer et dans les airs, relate le ministère russe de la Défense dans son bilan du 19 juillet.
Des installations d’industrie militaire, des infrastructures de carburant et des dépôts de munitions de l’armée ukrainienne situés près de la ville d’Odessa, ainsi que la base aérienne de Kanatovo dans la région de Kirovograd, ont été visés. Toutes les cibles désignées ont été touchées.

Sur l’axe de Koupiansk, les troupes russes poursuivent avec succès leurs offensives. L’avancée globale en 24 heures a été jusqu’à deux kilomètres le long du front et plus d’un kilomètre en profondeur, d’après l’instance.
Les unités se sont emparées de la station de chemin de fer de Moltchanovo, dans la région de Kharkov.

De son côté, Kiev a continué d’entreprendre des tentatives de contre-attaque sur plusieurs axes. Au total, 30 ont été déjouées.
Pertes en personnel
Lors des combats, les forces russes ont neutralisé près de 730 militaires ukrainiens, dont plus de 340 tués et blessés sur l’axe de Donetsk.
Par ailleurs, les forces de Kiev ont perdu jusqu’à 70 soldats sur l’axe de Koupiansk, et plus de 170 autres dans les zones du sud de Donetsk et de Zaporojié. Enfin, jusqu’à 100 hommes ont été éliminés sur l’axe de Krasny Liman et jusqu’à 50 sur celui de Kherson.
Les forces russes ont aussi mis en échec trois groupes de sabotage et de reconnaissance.

Armements balayés
L’armée de Moscou a aussi abattu un avion Su-25, un hélicoptère Mi-8, 18 drones et cinq projectiles de lance-roquettes multiples HIMARS.

Parmi les pièces d’artillerie anéanties figurent trois obusiers D-20, cinq D-30, un Msta-B, cinq Gvozdika et trois canons automoteurs Krab de production polonaise. De plus, les forces russes ont détruit quatre chars, deux radars de contre-batterie AN/TPQ-50 de fabrication américaine et un canon automoteur Panzerhaubitze 2000 de production allemande.

Elles ont aussi réussi à raser 10 entrepôts de munitions et un dépôt de carburant.
Au total, en 24 heures, les frappes ont visé 92 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaire dans 106 zones.

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 456 avions, 243 hélicoptères et 5.108 drones. Elle a détruit 426 systèmes de défense sol-air, 10.761 chars et autres blindés, 1.139 lance-roquettes multiples, 5.522 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 11.752 autres équipements militaires.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Ukraine : Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire en Russie, veut rejoindre Wagner

LA REDACTION

Urgent/ France : Une motion de censure déposée contre le gouvernement

LA REDACTION

14 drones ukrainiens et neuf projectiles de lance-roquettes interceptés : Voici le nouveau bilan de la défense russe

LA REDACTION

COMMENTER