Russafrik
POLITIQUE

Voici comment les BRICS s’apprêtent à éclipser l’Occident

Image 1 Image 2

Voici comment les BRICS s’apprêtent à éclipser l’Occident

Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) tendent à éclipser les grandes puissances occidentales, déclare Valdir da Silva Bezerra, chercheur au Groupe d’études sur les BRICS de l’Université de São Paulo (GEBRICS-USP), dans un article pour Sputnik.

Il rappelle que, selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI), la contribution des BRICS au PIB mondial en parité de pouvoir d’achat sera supérieure à 50% en 2030. Déjà en 2020, elle était de 31,5%, contre 30% pour les pays du G7.
Ensemble, les cinq pays des BRICS représentent plus de 40% de la population de la planète et plus d’un tiers de l’approvisionnement mondial en produits alimentaires.
« Nous assistons au crépuscule des (anciennes) idoles du système international, qui annonce la naissance d’une nouvelle ère. C’est la reconnaissance sans équivoque du rôle des BRICS comme facteur de transformation politique globale, vers l’établissement d’un monde véritablement multipolaire », indique Valdir da Silva Bezerra.
En effet le groupe des cinq, à travers son programme, serait plus attractif pour les pays en développement que ce que proposent depuis des lustres les organisations occidentales.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Pourquoi les BRICS?
La popularité croissante des BRICS s’explique d’une part, par leur volonté de créer un monde multipolaire. D’autre part, c’est le résultat de la méfiance à l’égard des privilèges exorbitants des États-Unis dans le système monétaire, selon M.da Silva Bezerra. En effet, Washington est dans une position privilégiée principalement en raison du rôle du dollar comme monnaie d’échange internationale et réserve de valeur.
En plus, les principales institutions financières multilatérales d’après-guerre, comme la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI), traversent une crise de légitimité.

Dès leur création en 2009, les BRICS ont jugé nécessaire d’accroître la “voix et la représentation” des pays en développement dans les mécanismes de gouvernance mondiale. Ils cherchent à promouvoir une “mondialisation économique ouverte, inclusive et équilibrée”.
Dans le même temps, la force relative des États membres du G7 au cours des années 1990 et 2000 résidait en partie “dans le manque de coordination politique existante entre les économies émergentes”, estime le scientifique.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le sort de la France en Afrique se joue dans le Donbass, selon  un chercheur russe

LA REDACTION

« Emile Parfait SIMB est un brillantissime enfant d’Afrique, roi de la crypomonnaie qu’on cherche à éliminer » dixit Jules NJAWE, Président du Patronat ‘’ Entrepreneur Panafricain’’

L’équipe de rédaction

Instabilité dans le monde : Vladimir Poutine hausse le ton et met en garde contre l’apparition de nouveaux foyers de tensions

LA REDACTION

COMMENTER