16.5 C
Moscou
28 septembre 2023
Russafrik
POLITIQUE

Voici pourquoi la diplomatie russe a proposé de perquisitionner le bunker de Zelensky

Image 1 Image 2

Voici pourquoi la diplomatie russe a proposé de perquisitionner le bunker de Zelensky


En Ukraine, les locaux de plusieurs monastères relevant du patriarcat de Moscou ont fait l’objet de “mesures de contre-espionnage” semblables à des perquisitions. La porte-parole de la diplomatie russe a proposé en riposte de fouiller dans le bunker du Président ukrainien.

Le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) a procédé mardi à des “mesures de contre-espionnage” dans les locaux de l’Église orthodoxe ukrainienne (relevant du Patriarcat de Moscou), au cours desquelles “de la littérature prorusse” aurait été saisie.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« On pourrait procéder à une perquisition dans le bunker de Zelensky. Imaginez-vous ce qu’ils vont y trouver? » C’est ainsi qu’a réagi sur Telegram la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

“Pas de perquisitions”

Le média Strana.ua avait fait savoir que le SBU était “venu avec des perquisitions” dans la Laure des Grottes de Kiev, un important monastère orthodoxe situé dans la capitale ukrainienne. Plus tard, le service a expliqué qu’il ne s’agissait pas de perquisitions, mais de “mesures de contre-espionnage”. Les mêmes mesures ont concerné mardi deux autres monastères de l’Église orthodoxe ukrainienne situés dans la région de Rovno (nord-ouest).
Auparavant, le SBU avait intenté une procédure pénale au sujet d’un prétendu chant sur “la glorification de la Russie” lors d’un service religieux dans la Laure des Grottes de Kiev.

La scission

La Laure avait été donnée par l’État à titre gratuit à l’Église orthodoxe ukrainienne. En mai dernier, l’Église orthodoxe d’Ukraine (relevant du Patriarcat de Constantinople), non reconnue, car considérée comme schismatique par l’Église orthodoxe russe, a annoncé la création d’une organisation religieuse pour laquelle elle voulait obtenir l’une des églises de la Laure.

L’Église orthodoxe d’Ukraine a été créée en 2018 à partir de deux organisations schismatiques par l’ex-Président ukrainien Petro Porochenko et le patriarche de Constantinople en contrepoids à l’Église orthodoxe russe. En 2019, le Patriarcat de Constantinople a reconnu l’autocéphalie de l’Église orthodoxe d’Ukraine. Or, de fait, cette institution relève de ce patriarcat, et la majorité des 15 Églises orthodoxes du monde ne la reconnaissent pas comme canonique.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

Related posts

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine très remonté, suspend le recruteur des réservistes pour faute lourde ; les raisons  

« La Russie est un pays frère qui a aidé à protéger la démocratie », dixit Félix Moloua, premier ministre centrafricain

LA REDACTION

« Le prix sera infini », Erdogan met en garde contre un isolement de la Russie

LA REDACTION

Laisser un commentaire