Russafrik
Non classé

Voici pourquoi l’Algérie renonce au blé français en faveur des céréales russes

Image 1 Image 2

Voici pourquoi l’Algérie renonce au blé français en faveur des céréales russes

L’Algérie est devenue le troisième plus grand acheteur de blé russe la saison dernière, après l’Égypte et la Turquie. Selon le président de l’Union céréalière russe, interviewé par Sputnik Afrique, ce pays a opté pour le blé russe car il se vend désormais moins cher que le grain français, même malgré ses financements préférentiels.

Dans sa quête de céréales à moindre coût et de bonne qualité, l’Algérie choisit le blé russe en raison des prix plus intéressants que ceux proposés par la France, a déclaré à Sputnik Afrique Arkadi Zlotchevski, président de l’Union céréalière russe.

“Lorsque le grain russe coûte 230-235 dollars et le blé français 250-255 dollars la tonne, l’avantage de 20 dollars influe fortement sur la politique de l’acheteur”, a-t-il indiqué, interrogé sur les éventuelles raisons du changement de préférence d’Alger dans ce domaine, la saison dernière.Finalement, ce pays magrébin a renoncé aux programmes privilégiés des livraisons françaises, parce que les conditions russes sont beaucoup plus économiques, explique M. Zlotchevski.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Selon lui, avant l’opération militaire spéciale, les céréales russes étaient vendues avec une petite remise d’un dollar et demi par tonne, ce qui valait quand même le coût. Il ajoute qu’elle était justifiée par la qualité supérieure du blé russe, pour lequel on payait davantage.

Une tendance qui pourrait tenir

Pour M.Zlotchevski, l’Algérie achètera du blé à la Russie si cette différence de prix persiste. Dans le cas contraire, le pendule rebasculerait. “Lorsque ces rabais auront disparu, des volumes importants d’achats de blé en provenance de France pourraient revenir en Algérie. Tout dépendra également de la capacité de la France à continuer à fournir à l’Algérie des programmes de financement préférentiels pour l’achat de blé français, et de la volonté de l’Algérie d’en tirer profit”, a-t-il précisé.

Mais avec un haut degré de probabilité selon les lois de l’économie, une certaine part du marché céréalier algérien sera conservée par la Russie, c’est-à-dire qu’il est peu probable que le blé russe soit complètement évincé du marché de ce pays africain, a conclu M.Zlotchevski. Pour l’heure, les deux premiers importateurs de céréales russes sont l’Égypte et la Turquie.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Canon Picture Profiles, Get The Most Out of Your Video Features

admin4231

Sabotage de Turkish Stream : Moscou évoque une tentative d’attentat

LA REDACTION

Google to Pay Apple $3 Billion to Remain Default iOS Device Search Engine

admin4231

COMMENTER