Russafrik
AFRIQUE INFOS

Afrique : L’investissement immobilier ne représente que 0,15 % du marché mondial de 684 milliards de dollars

Image 1 Image 2

Afrique : L’investissement immobilier ne représente que 0,15 % du marché mondial de 684 milliards de dollars

Le paysage de l’investissement immobilier en Afrique continue de pâlir par rapport au marché mondial, selon un nouveau rapport d’Estate Intel, une société africaine de données sur l’immobilier.

En 2023, le continent a attiré à peine 1 milliard de dollars d’investissements immobiliers, ce qui représente une infime part de 0,15 % du total stupéfiant de 684 milliards de dollars du marché mondial.
Le rapport « Tendances du capital immobilier en Afrique » dresse un tableau clair : l’Afrique est loin derrière ses homologues. Le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud ont également enregistré des chiffres relativement faibles, avec respectivement 2 et 4 milliards de dollars.

En revanche, l’Amérique du Nord arrive en tête avec 373 milliards de dollars, suivie par l’Europe avec 162 milliards de dollars et la région Asie-Pacifique avec 140 milliards de dollars.
« Même si le volume des transactions en Afrique montre des signes de croissance, le paysage global des investissements reste sous-développé », reconnaît le rapport.

L’examen de régions comme l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique révèle une disparité significative à la fois dans la valeur et dans le nombre de transactions immobilières enregistrées en 2023.
Ces régions ont enregistré des volumes d’investissement de 373 milliards de dollars, 162 milliards de dollars et 143 milliards de dollars, respectivement, contre le maigre milliard de dollars de l’Afrique.

Le rapport met également en évidence des projets notables en Afrique du Sud et au Kenya comme principaux moteurs de l’investissement immobilier en Afrique en 2023.
Les développements clés en Afrique du Sud comprenaient le centre commercial Sam Ntuli et les bâtiments de la Standard Bank et de la Nedbank. Le Kenya a bénéficié d’importantes contributions de projets tels que Highway House et Yaya Centre.

Approfondissement des tendances d’investissement

Le rapport d’Estate Intel approfondit, offrant un aperçu des tendances de l’investissement immobilier en Afrique de 2010 à 2023, présentant les performances régionales à travers le continent.
L’Afrique australe est devenue le leader, attirant un total de 21,5 milliards de dollars d’investissements immobiliers sur une période de 13 ans. Cette croissance a été principalement alimentée par les secteurs commercial et industriel.
L’Afrique du Sud s’est imposée comme la puissance de la région, avec une contribution de plus de 20 milliards de dollars, soit plus de 90 % du marché.
La région du Nord suit avec 1,7 milliard de dollars, tirée principalement par l’Égypte et le Maroc. Ici, le secteur hôtelier règne en maître, représentant 74,2 % des transactions de la région, soutenu par une industrie touristique robuste.

L’Afrique de l’Ouest a enregistré 1,2 milliard de dollars d’investissements immobiliers, les secteurs commerciaux et hôteliers étant en tête. Le Nigeria a dominé les transactions de la région, suivi du Ghana.
L’Afrique de l’Est a attiré 1 milliard de dollars d’investissements, principalement tirés par le Kenya, le centre commercial de la région, et Maurice, leader dans le secteur de l’hôtellerie.

L’Afrique centrale ferme la marche avec seulement 0,01 milliard de dollars d’investissements sur une période de 13 ans. Le secteur hôtelier a été le principal moteur, le Cameroun étant le principal contributeur au marché.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Prochain sommet des BRICS: Emmanuel Macron demande à être invité , hypocrisie ou démarche sincère ?

Mali : Bamako annonce de grandes mesures pour la sécurité alimentaire cette année

LA REDACTION

Ces deux pays africains seront dans le top 10 des économies les plus puissantes en 2075, selon Sachs

LA REDACTION

COMMENTER