Russafrik
Politics

Allemagne : une carte de paiement pour les migrants mise en place dans quatorze Länder

Image 1 Image 2

Allemagne : une carte de paiement pour les migrants mise en place dans quatorze Länder

En Allemagne, quatorze des seize Länder du pays ont trouvé un accord, ce mercredi 31 janvier, pour mettre en place une carte de paiement pour les réfugiés. Une initiative qui vise à mieux maîtriser l’allocation qui était jusqu’à présent versée en espèces aux migrants et qui doit permettre – selon ses initiateurs – de faire baisser à terme l’immigration illégale en Allemagne. Une immigration qui était en hausse en 2023 et qui profite au parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui caracole en tête des sondages…

À travers la mise en place de cette carte de paiement destinée aux réfugiés, les quatorze Länder allemands qui ont adhéré à cet accord veulent empêcher que l’argent, jusque là donné en liquide, ne quitte le pays et n’alimente des filières criminelles, notamment celle des passeurs. C’est, tout du moins, l’explication donnée par Boris Rhein, qui préside actuellement la conférence des chefs de gouvernements des seize Länder.

182 euros mensuels

Car, jusqu’à présent, les réfugiés arrivant en Allemagne, après avoir été pris en charge dans des centres de premier accueil où ils sont nourris et logés, recevaient 182 euros par mois pour leurs besoins personnels. De l’argent qui était envoyé à l’étranger selon l’opposition conservatrice allemande. Qui plus est : ce système incitait les étrangers à venir en Allemagne, selon eux. Cette nouvelle carte, qui sera introduite d’ici l’été prochain et qui ne fonctionnera qu’en Allemagne, donnera la possibilité aux réfugiés de faire des achats de premières nécessités dans des magasins, mais cet argent ne pourra pas être transféré.

Scholz sous pression sur la question migratoire

Deux Länder ont préféré ne pas suivre cette initiative, dont la Bavière. Des régions qui envisagent bien de mettre en place un système similaire, mais qui ne comptent pas appliquer les mêmes critères sachant que la question migratoire est au centre des débats en Allemagne. Un sujet qui met encore plus sous pression le chancelier Olaf Scholz.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Conflit Israélo-palestinien : Benjamin Netanyahou prend une grosse décision

LA REDACTION

La Russie avertit Israël après le raid sur l’ambassade d’Iran en Syrie

LA REDACTION

Santé publique en Espagne : les mauvaises conditions de travail incitent les médecins à quitter le pays

LA REDACTION

COMMENTER