7.4 C
Moscou
24 mars 2023
Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLESECONOMIE

Allemagne : Volkswagen étudie les moyens pour faire face à la pénurie de gaz naturel

Allemagne : Volkswagen étudie les moyens pour faire face à la pénurie de gaz naturel

Bloomberg rapporte que le constructeur automobile allemand Volkswagen étudie les moyens de faire face à la pénurie de gaz naturel, y compris la possibilité de transférer la production de l’Allemagne vers d’autres entreprises de la holding.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégramme

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Volkswagen, le plus grand constructeur automobile européen, a déclaré jeudi que la réaffectation d’une partie de sa production était l’une des options disponibles à moyen terme si la pénurie de gaz dure beaucoup plus longtemps que cet hiver. La société possède de grandes usines en Allemagne, en République tchèque et en Slovaquie, qui comptent parmi les pays européens les plus dépendants du gaz russe, ainsi que des installations en Europe du Sud qui reçoivent de l’énergie d’autres pays.

Bloomberg précise que, selon le responsable des achats de Volkswagen, Gen Wu, comme alternative à moyen terme à l’assemblage automobile dans l’UE, l’entreprise prévoit de se concentrer sur une plus grande localisation de la production, la relocalisation des capacités, la recherche d’alternatives techniques, par analogie avec solutions utilisées pour surmonter les conséquences de la pénurie de semi-conducteurs et d’autres ruptures récentes dans les chaînes d’approvisionnement. L’entreprise envisage de mettre en œuvre ces mesures.

Si le constructeur automobile commence à mettre en œuvre ce programme, les usines Volkswagen en Allemagne, en République tchèque et en Slovaquie, ainsi que les infrastructures énergétiques de l’entreprise dans le sud de l’Europe, seront menacées de fermeture.

Comme nous l’avons écrit à plusieurs reprises précédemment, les conséquences de l’actuel conflit russo-ukrainien, qui en fait a longtemps dépassé le local, devront être démêlées par plusieurs générations de descendants de personnes vivantes.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Related posts

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc : Le compte à rebours est lancé 

Russie : A la découverte du russe, Gref German Oskarovich, président du conseil d’Administration de Sberbank

LA REDACTION

BRICS : une grande coalition se forme pour mettre un terme à la domination du dollar

LA REDACTION

Laisser un commentaire