Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Appel téléphonique entre Poutine et Cyril Ramaphosa : Voici ce que les deux chefs d’Etat se sont dit 

Image 1 Image 2

Appel téléphonique entre Poutine et Cyril Ramaphosa : Voici ce que les deux chefs d’Etat se sont dit 

Trois semaines après leur précédente conversation, le chef de l’État russe a de nouveau parlé au téléphone avec le Président sud-africain. Ils ont abordé l’initiative de paix africaine en Ukraine, ainsi que la visite prochaine de cette délégation à Moscou. Entre autres, ils ont discuté de la préparation des sommets Russie-Afrique et des BRICS.

Le Président russe a tenu ce 7 juin une conversation téléphonique avec son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa. Ce nouveau contact survient trois semaines après le précédent entretien.

Les deux dirigeants ont discuté des questions liées à l’initiative de paix africaine visant le règlement du conflit en Ukraine, rapporte le service de presse du Kremlin.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Vers une entrevue à Moscou

Il a été convenu que le chef de l’État russe recevrait “prochainement” la délégation des leaders des pays africains, auteurs de cette initiative.

En outre, MM. Poutine et Ramaphosa ont abordé “la préparation du sommet Russie-Afrique prévu fin juillet à Saint-Pétersbourg et celle du sommet des BRICS programmé pour le mois d’août à Johannesburg”.

Enfin, les Présidents ont exprimé leur souhait de maintenir la coordination étroite entre la Russie et l’Afrique du Sud sur les plateformes internationales.

Initiative africaine
En mai dernier, le Président sud-africain Cyril Ramaphosa a fait part de l’élaboration de l’initiative africaine de paix sur l’Ukraine. Initialement, elle devrait comprendre une délégation des chefs d’État égyptien, sud-africain, zambien, sénégalais, ougandais et du Congo-Brazzaville.

C’est la première fois qu’une initiative de paix est acceptée par les parties russes et ukrainiennes, comme le déclarait récemment à Sputnik le Français Jean-Yves Ollivier, initiateur du projet.

La Fondation Brazzaville a donc affirmé avoir rempli son rôle d’initiateur et de coordinateur de ce processus suite à la participation confirmée des chefs des États impliqués.

L’organisation a ensuite obtenu l’approbation et la participation de ces éminents dirigeants à cette initiative qui conduira à une visite commune de sept chefs d’État africains dont le dirigeant des Comores (le Président de l’Union africaine) en Ukraine et en Russie avant la fin du mois de juin 2023.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Visite officielle de Sergueï  Lavrov au Mali : Voici les principaux sujets abordés

LA REDACTION

Quel sera l’apport de cette initiative de paix de l’Afrique pour le conflit en Ukraine?

LA REDACTION

Moscou et Bamako lutteront ensemble contre le terrorisme et le trafic d’armes

LA REDACTION

COMMENTER