Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Quel sera l’apport de cette initiative de paix de l’Afrique pour le conflit en Ukraine?

Image 1 Image 2

Quel sera l’apport de cette initiative de paix de l’Afrique pour le conflit en Ukraine?

Pour une résolution franche du conflit ukrainien, l’initiative de paix de l’Afrique serait un parfait médiateur, a estimé le directeur du Centre arabe d’études stratégiques.

Contrairement à l’Occident et ses organisations, l’Afrique, de par sa neutralité et son désintérêt par la poursuite des hostilités en Ukraine représente de fait un médiateur idéal pour le règlement du conflit ukrainien, a déclaré ce 6 juin à Sputnik Muhammad Sadiq Ismail, directeur du Centre arabe d’études stratégiques.

“Les organisations internationales et les puissances mondiales, y compris les États-Unis et les États européens, ne sont pas des parties neutres, la plupart d’entre elles défendent l’Ukraine. Je pense qu’il faut un médiateur comme l’Afrique, qui n’est pas intéressée par la prolongation du conflit”, a-t-il indiqué.

Selon M.Sadiq, l’Afrique, qui entretient de bonnes relations avec la Russie et l’Ukraine, est intéressée par la résolution de cette crise car elle est, en fait, la cause de la crise alimentaire sur le continent. Avant de préciser que la Russie investit également beaucoup dans les pays africains, renforçant ainsi la coopération avec eux.

“C’est pourquoi il est si important d’écouter l’Afrique et son initiative de paix pour mettre fin au conflit en Ukraine le plus rapidement possible”, a-t-il affirmé.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Infliger coûte que coûte une défaite à la Russie

Se prononçant sur la destruction de la partie supérieure du barrage hydroélectrique de Kakhovka par des frappes ukrainiennes, l’interlocuteur de Sputnik pense que le but ultime de tous ces sabotages, c’est de mettre la Russie à terre.

“Le but de toutes ces actions subversives des forces armées ukrainiennes est non seulement d’infliger une défaite stratégique à la Russie, mais aussi de l’affaiblir en tant qu’État”, a-t-il précisé.

Le mutisme des médias occidentaux

M. Sadiq dénonce l’hypocrisie des médias occidentaux face aux actes de destruction perpétrés par Kiev et insiste sur la nécessité de mettre fin au conflit. “Tout ce qu’ils [les Ukrainiens-ndlr] font, en particulier contre les civils, est activement couvert par les médias occidentaux. La guerre entre la Russie et l’Ukraine doit cesser, toutes les opérations militaires doivent s’arrêter”, a-t-il conclu.

Selon l’annonce des autorités locales, le barrage hydroélectrique de Kakhovka, situé dans la nouvelle région russe de Kherson, cible de réguliers bombardements par Kiev, a été en partie détruit par de nombreuses frappes ukrainiennes. Plusieurs villes se trouvent dans la zone à risque d’inondation. Les autorités préparent une évacuation.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, a de son côté, démenti toute accusation à l’encontre de la Russie, rassurant qu’il s’agit d’un sabotage voulu par Kiev, qui est la résultante de l’échec de la prétendue contre-offensive ukrainienne.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Diplomatie : Le Bénin et la Russie signent un Mémorandum d’entente pour le développement du sport et de la culture physique

LA REDACTION

 La Russie et l’Algérie discutent de la stabilisation du Sahel

LA REDACTION

Coup d’Etat au Burkina Faso : Le Kremlin appel les protagonistes à la retenue pour conserver la sécurité dans le pays

LA REDACTION

COMMENTER