Russafrik
AFRIQUE INFOS

Après le Mali, le Burkina et le Niger claquent la porte de cette organisation

Image 1 Image 2

Après le Mali, le Burkina et le Niger claquent la porte de cette organisation

Le Burkina Faso et le Niger ont pris une décision majeure : se retirer du G5 Sahel, une organisation antidjihadiste fondée en 2014. Cette décision survient après le départ du Mali en mai 2022, marquant ainsi un tournant significatif dans la dynamique de l’organisation, initialement constituée de cinq pays : le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad.

La décision des deux pays, tous deux dirigés par des régimes militaires après les coups d’État, souligne des désaccords croissants au sein de l’organisation. En effet, le retrait du Burkina Faso et du Niger de toutes les instances et organes du G5 Sahel, y compris la Force conjointe, effective depuis le 29 novembre, est un acte de souveraineté qui remet en question l’efficacité et l’unité de l’alliance dans sa lutte contre le djihadisme dans la région du Sahel.

Cette série de retraits a commencé avec le Mali, qui avait exprimé son mécontentement face à l’inaction de l’organisation concernant la tenue de la 8ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État des pays membres du G5 Sahel, prévue initialement à Bamako en février 2022. Le Mali, sous la présidence du Colonel Assimi Goita, avait mis en garde contre l’absence de progrès sur cette question et avait finalement décidé de suspendre sa participation, invoquant une perte d’autonomie de décision et une instrumentalisation de l’institution.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Approvisionnement en intrants_agricoles : le gouvernement dissout la CAIMA

Listen up: 3 Canadian fashion podcasts you should hear

admin4231

Gabon/ Présidentielle 2023 : Les observateurs européens persona non grata  dans le pays ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER