-13.1 C
Moscou
8 décembre 2023
Russafrik
Cryptomonnaie

Binance suspendu au Nigéria et sanctionné en Amérique : l’étau se resserre autour de Changpeng Zhao

Image 1 Image 2

Binance suspendu au Nigéria et sanctionné en Amérique : l’étau se resserre autour de Changpeng Zhao

 
Les opérations de Binance Nigeria Limited sont suspendues par le gouvernement nigérian. En effet, le régulateur des marchés du Nigéria a ordonné à la bourse de crypto-monnaies, Binance, de cesser ses activités dans le pays, déclarant que la société opère sans enregistrement ni réglementation appropriée, ce qui la rend illégale.

« L’attention de la Securities and Exchange Commission (la Commission) a été attirée sur le site Web exploité par Binance Nigeria Limited, qui sollicite le public nigérian pour échanger des crypto-actifs sur ses différentes plateformes Web et mobiles. Binance Nigeria Limited n’est ni enregistré ni réglementé par la Commission, et ses opérations au Nigéria sont donc illégales. Tout membre du public investisseur qui traite avec l’entité le fait à ses propres risques », a souligné la circulaire de la commission.

La Securities and Exchange Commission a appelé les nigérians à la méfiance vis-à-vis des investissements dans les crypto-actifs et les produits et services financiers liés aux crypto-actifs si le fournisseur de services ou sa plateforme n’est pas enregistré ou réglementé par la Commission.

Par ailleurs, le jeudi 9 juin dernier, après avoir assigné en justice la plateforme d’échange de cryptoactifs, l’autorité des marchés financiers américains a suspendu les dépôts en dollars américains (USD) de la filiale américaine de Binance.

Ces différentes suspensions sont annonciatrices de la chute libre de l’entreprise dirigée par Changpeng Zhao. Après avoir contribué à la faillite de ses concurrents, notamment FTX l’étau se resserre de plus en plus autour de ce dernier.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Qui tue par l’épée périt par l’épée

L’effondrement de FTX résulte de son partenariat avec Binance. En effet, le 8 novembre 2022, Binance fait une offre de reprise de FTX, puis se rétracte. Cela a entraîné la faillite d’une centaine de filiales de cette entreprise qui occupait la troisième place sur le marché des cryptomonnaies dans le monde.
En mars 2022, Binance a tenté de détruire Liyeplimal. CZ a pris d’assaut des universités du Cameroun pour parfaire honteusement son projet de crypto académie. Mieux, Binance n’a aucune crédibilité. De nombreuses plaintes sont enregistrées dans le rang des utilisateurs. Au Nigéria, au Burkina Faso, au Togo comme en Côte d’Ivoire, Binance a fait de nombreuses victimes.
A tout prendre, les heures sombres ne font que commencer pour Changpeng Zhao, grand manipulateur ayant détruit plusieurs plateformes.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

Related posts

ROYAUME-UNI : UNE “ADOPTION EN TOUTE SÉCURITÉ” DES CRYPTOMONNAIES ET DES STABLECOINS

LA REDACTION

La première plateforme belge de cryptomonnaies suspend ses activités

LA REDACTION

FUITE DE 3,6 MILLIARDS DE $ EN 7 JOURS SUR BINANCE : L’HÉMORRAGIE CONTINUE, BINANCE N’A PLUS DE LIQUIDITÉS, CE QUI ARRIVE AUX AUTRES PEUT ARRIVER À TOUT LE MONDE CAR QUI TUE PAR L’ÉPÉE VA MOURIR PAR L’ÉPÉE.

L’équipe de rédaction

Laisser un commentaire