Russafrik
AFRIQUE INFOS

Burkina : Le capitaine Traoré fustige l’impérialisme et rend hommage à la jeunesse

Image 1 Image 2

Burkina : Le capitaine Traoré fustige l’impérialisme et rend hommage à la jeunesse

Samedi dernier, lors d’une rencontre historique à Ouagadougou, le président de la transition au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a captivé l’attention de milliers de partisans venus des quatre coins du pays. Dans un discours émouvant et inspirant, le chef de l’État, âgé de 35 ans, a tenu à exprimer sa profonde reconnaissance envers la jeunesse burkinabè pour son engagement citoyen et patriotique sans faille.

Il a salué leur rôle crucial dans la consolidation des acquis de la transition et dans la préservation de la souveraineté nationale, un objectif au cœur de son action depuis son accession au pouvoir à la suite du coup d’État de septembre 2022. Depuis son investiture, le capitaine Traoré a fait de la reconquête de la souveraineté burkinabè une priorité absolue.

Conscient des défis sécuritaires majeurs auxquels fait face le pays, notamment les attaques jihadistes récurrentes, il a œuvré sans relâche pour renforcer les liens de solidarité et de coopération avec les nations voisines confrontées à des situations similaires, telles que le Mali et le Niger. Cette stratégie de collaboration régionale s’est concrétisée par la création de l’Alliance des États du Sahel (AES), marquant ainsi un tournant dans les relations politiques de la région.

Dans son plaidoyer vibrant contre l’impérialisme, le président Traoré a appelé les Africains à rejeter toute forme de résignation et à se mobiliser activement pour défendre leur souveraineté. « Toute souffrance a une fin. La lutte que nous avons engagée est dure. Mais, il faut garder la tête sur les épaules, parce que l’arme fatale de l’impérialisme reste la manipulation à travers la communication. Sachez reconnaître les valets locaux, sachez reconnaître les esclaves de salon », a lancé le capitaine Traoré.

Cette détermination à affronter les enjeux géopolitiques avec courage et détermination a été chaleureusement saluée par les participants à cette rencontre historique, organisée par la Coordination nationale de la veille citoyenne et patriotique.

Ces derniers, majoritairement des jeunes provenant des 13 régions du Burkina Faso, ont exprimé leur soutien indéfectible au régime militaire en agitant fièrement des drapeaux nationaux et en scandant des slogans en faveur du président Traoré.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Les sanctions de la CEDEAO ont affecté la vie de la population malienne ; découvrez les raisons

LA REDACTION

Le Niger et la Russie signent un gros contrat dans ce domaine stratégique

L’équipe de rédaction

Lutte contre le terrorisme : le Burkina Faso tourne définitivement dos à la France

LA REDACTION

COMMENTER