Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Décès de Navalny : le Kremlin répond aux occidentaux

Image 1 Image 2

Décès de Navalny : le Kremlin répond aux occidentaux

La mort d’Alexeï Navalny, survenue le 16 février, continue de susciter des réactions vives et des tensions entre la Russie et l’Occident. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a affirmé ce 19 février que l’enquête sur cette tragédie était toujours en cours et qu’aucune conclusion définitive n’avait été tirée jusqu’à présent.

Il a également souligné que le Kremlin n’était pas impliqué dans la restitution du corps de Navalny à sa famille, déclarant que cette question ne relevait pas de la compétence de l’administration présidentielle.

Face aux accusations occidentales, Dmitri Peskov a réagi en qualifiant ces déclarations de « odieuses ». Il a insisté sur le fait que dans le contexte actuel de l’enquête, il n’était pas approprié de formuler de telles affirmations sans disposer de toutes les informations nécessaires.

Les pays occidentaux, notamment les États-Unis et la France, ont pointé du doigt la Russie, accusant le Kremlin d’être responsable de la mort d’Alexeï Navalny. Le président américain Joe Biden a rendu hommage au courage de l’opposant russe, tandis que le président français Emmanuel Macron a interprété cet événement comme une manifestation de la faiblesse du Kremlin et de la peur de toute opposition.

La veuve d’Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa, doit rencontrer les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ce 19 février. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a annoncé cette rencontre, soulignant ainsi l’importance de la situation et l’attention internationale portée à cet événement tragique.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : Voici le point complet de la défense russe en 24 heures

LA REDACTION

Opération russe en Ukraine : le point complet du 26 décembre

LA REDACTION

Poutine : Le président russe entame des visites en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, une première depuis 4 ans

LA REDACTION

COMMENTER