Russafrik
POLITIQUE

Emmanuel Macron tourné en ridicule par la chaîne Azérie ITV en Azerbaïdjan

Image 1 Image 2

Emmanuel Macron tourné en ridicule par la chaîne Azérie ITV en Azerbaïdjan


Le Président français continue de subir les quolibets pour son soutien marqué à l’Arménie dans le conflit du Haut-Karabakh. La chaîne azérie ITV n’a pas été tendre avec Emmanuel Macron, se moquant de lui au détour d’une chanson.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Pas épargné en France, où il a perdu sa majorité à l’Assemblée et doit faire face à la grogne sociale, Emmanuel Macron est aussi malmené à l’international. Le Président français est notamment critiqué en Azerbaïdjan, comme le prouve une séquence diffusée par la chaîne de télévision publique ITV.

On peut y voir le présentateur Aziz Aliyev pousser une chansonnette caustique contre le dirigeant français, accompagné d’un chœur d’enfant qui scande “E-MMA-NU-EL”.
La chanson reproche à Emmanuel Macron son soutien appuyé à Erevan, ainsi que sa relation avec le Premier ministre arménien Nikol Pachinian. Les paroles tournent notamment en ridicule les pas de danse entre les deux dirigeants lors du 17e sommet de la Francophonie, en 2018.
Avalanche de critiques

Les diverses interventions d’Emmanuel Macron à propos du conflit entre Erevan et Bakou ont beaucoup fait parler. Fin septembre, le Président français avait ainsi rejeté toute la responsabilité du conflit sur l’Azerbaïdjan, l’accusant d’avoir “lancé une guerre terrible, avec beaucoup de morts, de scènes atroces”, dans un entretien sur France 2.
Des paroles immédiatement condamnées par le Président azérbaïdjanais Ilham Aliyev, qui avait déploré des “déclarations insultantes, inacceptables, mensongères et provocatrices”, au Conseil des chefs d’État de la CEI d’Astana.

Dans le même temps, Emmanuel Macron s’est attiré les foudres de la Russie en accusant Moscou de “s’immiscer dans le conflit” et de “manifestement jouer le jeu de l’Azerbaïdjan avec une complicité turque”. Vladimir Poutine avait fustigé des propos « incorrects » et « inacceptables », reprochant au Président français de ne pas comprendre le déroulement du conflit.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Mikhaïl Gorbatchev, l’homme qui a changé le monde

Royaume-Uni : Le pays sort l’artillerie lourde en soutien au Guyana

LA REDACTION

Afrique : à l’ONU, la Chine lance un appel à l’aide pour ces régions

LA REDACTION

COMMENTER