Russafrik
Cryptomonnaie

En difficulté suite aux attaques de la SEC, Binance. US perd 75 % de ses revenus et licencie les 2 tiers de son personnel

Image 1 Image 2

En difficulté suite aux attaques de la SEC, Binance. US perd 75 % de ses revenus et licencie les 2 tiers de son personnel

Le bras de fer entre Binance.US et la Securities and Exchange Commission (SEC) a eu de lourdes répercussions pour l’exchange. L’entreprise a entre autres vu ses revenus baisser de 75% et contrainte de licencier les 2 tiers de son personnel.

Binance.US est confronté à de grandes difficultés suite à une action en justice de la SEC et les démêlés avec le Department of Justice des États-Unis.
« L’entreprise a été contrainte de licencier 200 personnes, soit l’équivalent de 2 tiers de ses effectifs. De plus, Binance.US a connu une baisse de revenus de l’ordre de 75 % durant cette période » rapporte Cryptoast.
Selon la même source, cela est dû à l’ordonnance d’interdiction temporaire (TRO) du mois de juin 2023, qui a entraîné une fuite de capitaux à hauteur d’un milliard de dollars.

Par ailleurs, le relations avec les partenaires bancaires ont été également impactées. « Immédiatement après le TRO, nos banques ont exigé des augmentations drastiques des garanties. Mais finalement, ils ont complètement mis fin à leur relation. En conséquence, nos clients n’ont pas pu déposer et retirer des fonds fiduciaires sur la plateforme, ce qui a effectivement étouffé l’activité » détaille la source.

Rappelons que l’entreprise a connu des licenciements précédents, avec le départ de 100 membres du personnel en septembre 2023, suivi du départ du PDG Brian Shroder.

Bien que Binance ait trouvé un accord avec diverses agences fédérales, dont le département de la Justice, le département du Trésor et la Commodity Futures Trading Commission, d’une valeur de 4,3 milliards de dollars, la poursuite de la SEC est toujours en cours et pourrait signer la fin de l’éxhange.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le bitcoin atteint son plus haut niveau depuis 13 mois

LA REDACTION

Les autorités zimbabwéennes fixent le prix des jetons adossés à l’or

LA REDACTION

Il prétend être l’inventeur du bitcoin : un Australien en procès à Londres

LA REDACTION

COMMENTER