Russafrik
POLITIQUE

France : chassé à coup de pied du Mali, Emmanuel Macron va officialiser la fin de l’opération Barkhane au Sahel ce mercredi

Image 1 Image 2

France : chassé à coup de pied du Mali, Emmanuel Macron va officialiser la fin de l’opération Barkhane au Sahel ce mercredi

Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron annoncera officiellement mercredi la fin de l’opération antidjihadiste Barkhane au Sahel, un peu moins de trois mois après son retrait du Mali, a indiqué mardi 8 novembre l’Élysée.

Après le départ du Mali, lundi 15 août 2022, des derniers militaires français de l’opération Barkhane, le président français Emmanuel Macron devrait officialiser mercredi la fin de l’opération militaire que la France avait commencé en août 2014 pour lutter contre les groupes armés djihadistes de la région du Sahel. Le chef de l’Etat, en visite à Toulon, doit prononcer un discours qui sera notamment « l’occasion de marquer officiellement la fin de l’opération Barkhane et d’annoncer une adaptation significative de nos bases en Afrique », a indiqué mardi 8 novembre l’Élysée, rapporté par BFMTV.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Serval en 2013, et Barkhane par la suite en 2014

En 2012, le Mali connaît une série d’attaques islamistes visant à renverser le président Amadou Toumani Touré et à exiger l’indépendance de l’Azawad, une zone désertique au nord du pays. Après les multiples appels à l’aide sans suite de Amadou Toumani Touré à équiper son armé pour faire face à cette menace grandissante, les islamistes associés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), prennent le contrôle de Kidal, Gao puis Tombouctou.

C’est ainsi que la France lance l’opération Serval le 11 janvier 2013 pour enrayer la progression des jihadistes. Paris déploie jusqu’à 5 000 soldats (un an plus tard, ils ne seront plus que 2 500). Le 1er août 2014, l’opération Serval devient l’opération Barkhane, une mission à vocation régionale, concentrée au Sahel.
Pourtant, l’opération Barkhane, ayant pour objectif de contenir la menace terroriste, n’est pas parvenue à endiguer la progression des groupes jihadistes. Ces derniers ont notamment renforcé leur influence au centre, dans la zone dite « des trois frontières » (Mali, Burkina Faso, Niger), théâtre, ces dernières années, d’une multiplication des attaques menaçant la stabilité de la région.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Les Etats-Unis menacent d’éliminer le Président russe, selon Lavrov

LA REDACTION

Discours du président de l’Organisation Africaine de la Russophonie lors de la Grande Conférence Parlementaire Russie Afrique et son tête-à-tête avec le vice-président de la Douma

En Ukraine, la question de la procréation post-mortem agite la société

LA REDACTION

COMMENTER