Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Sommet Russie- Afrique : Washington et Londres ont tenté d’empêcher la tenue de la conférence

Image 1 Image 2

Sommet Russie- Afrique : Washington et Londres ont tenté d’empêcher la tenue de la conférence

Ce mardi 8 novembre, les Américains et les Britanniques ont tenté de torpillé la tenue d’une conférence entre partis politiques avec des pays africains organisée sur le plateau de Russie unie, parti russe au pouvoir, selon un responsable de celui-ci.

 

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033a

Le sénateur russe et responsable pour la coopération internationale au sein du parti Russie unie Andreï Klimov a révélé à Sputnik des menées des Américains et des Britanniques visant à torpiller une conférence entre son organisation et des partis africains.

« Même quand nous avons préparé cette conférence. Tout a été mis en jeu. Vous croyez vraiment que les Américains et les Britanniques n’ont pas tenté de mettre des bâtons dans les roues? Bien sûr que si. Mais nos rencontres et entretiens avec nos partenaires sont basés sur la confiance tout comme nos échanges d’opinions », a-t-il signalé à l’issue de cette conférence organisée ce mardi avec la participation de pays africains.
M. Klimov a précisé que ses homologues africains escomptaient que le sommet Russie-Afrique aurait un plateau consacré aux partis, outre ses “dimensions” économique et politique.
« Nous réfléchissons actuellement à ce format. J’espère que tout va bien se passer », a-t-il ajouté.

Le prochain sommet prévu pour juillet 2023

Le deuxième sommet Russie-Afrique se tiendra en juillet 2023 à Saint-Pétersbourg, a annoncé début octobre Mikhail Bogdanov, représentant spécial du Président russe pour le Moyen-Orient et l’Afrique et vice-ministre des Affaires étrangères.
« Malgré les sanctions, les conditions et les obstacles que les anciens pays métropolitains tentent d’établir, les Africains continuent de montrer leur intérêt pour une interaction diversifiée avec la Russie. Les relations russo-africaines continuent de se développer avec succès selon la volonté et les désirs mutuels », a-t-il déclaré lors de la session plénière de la XIVe Convention de l’Association russe d’études internationales.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici comment la Russie a aidé la Centrafrique lors de la pandémie de Covid-19

LA REDACTION

Sommet Russie-Afrique : Les BRICS étudieront la création d’une monnaie commune

LA REDACTION

 Russie-Afrique : grosse chance pour tirer vers le haut les pays du Sahel

LA REDACTION

COMMENTER