Russafrik
RUSSIE INFOS

Guerre en Ukraine : l’armée russe avance près de Donetsk et repousse toutes les offensives ukrainiennes

Image 1 Image 2

Guerre en Ukraine : l’armée russe avance près de Donetsk et repousse toutes les offensives ukrainiennes

En 24 heures, l’armée russe a repoussé de nombreuses attaques et a progressé sur les axes de Donetsk et de Krasny Liman. Elle a aussi détruit un chasseur MiG-29 et six drones, trois entrepôts de munitions, quatre postes de commandement et un point de déploiement de mercenaires étrangers.
Les forces russes ont gagné des positions avantageuses sur l’axe de Krasny Liman, près de Donetsk, plus de 80 militaires ukrainiens ont été éliminés, a rapporté ce 6 décembre le ministère russe de la Défense.
L’offensive se poursuit également avec succès dans les autres directions près de Donetsk. Les tentatives d’attaques ukrainiennes ont été repoussées près des villages de Spornoé, Kourdumovka et Mariinka, avec plus de 60 victimes dans les rangs des forces de Kiev.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Une attaque a été également déjouée en direction de Koupiansk, près de Kouziomovka, durant laquelle 65 combattants ennemis ont été tués. Sur l’axe du sud de Donetsk, l’ennemi a perdu une trentaine de militaires, tout en étant repoussé vers ses positions initiales.
Armes détruites

En 24 heures, un point de déploiement temporaire de mercenaires étrangers a été détruit dans la région de Kharkov, ainsi que quatre postes de commandement. 83 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaires dans 176 zones ont été pris pour cibles. Enfin, trois entrepôts de munitions d’artillerie ont été anéantis dans la région de Zaporojié.

L’aviation russe a abattu un chasseur ukrainien MiG-29 dans la République populaire de Donetsk, et six drones. Ensuite, 15 obus de lance-roquettes multiples de production américaine HIMARS et d’Ouragan ont été interceptés dans plusieurs régions, tout comme deux missiles antiradars de production américaine HARM. Enfin, un radar du système de défense antiaérienne S-300 a été frappé.

Récente série de frappes

Revenant sur la frappe massive portée le 5 décembre avec des armes de précision, le ministère de la Défense a fait état de la destruction de toutes les cibles visées.
La production et la réparation des armes ukrainiennes sont perturbées dans les entreprises touchées, la transportation par voie ferroviaire d’équipements militaires, y compris venant de l’étranger, est perturbée. L’instance note qu’aucune attaque aérienne n’a été menée contre Kiev.
Depuis le début de l’opération militaire en Ukraine, l’armée russe a abattu 340 avions, 180 hélicoptères, 2.634 drones, détruit 391 systèmes de défense antiaérienne, 7.010 chars et autres véhicules blindés, 910 véhicules de lance-roquettes multiples, 3.662 équipements d’artillerie de terrain et de mortiers, ainsi que 7.484 unités de véhicules militaires.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Incroyable : La Russie a doublé ses exportations de produits pétroliers vers l’Afrique depuis un an et demi

LA REDACTION

Facture salée : le coût des réparations du Nord Stream révélé par le New York Times

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : plus d’une centaine de militaires ukrainiens éliminés par l’armée russe en 24 heures dans le Donetsk

LA REDACTION

COMMENTER