Russafrik
POLITIQUE

Il mène les États-Unis “en enfer”, Trump dézingue Joe Biden

Image 1 Image 2

Il mène les États-Unis “en enfer”, Trump dézingue Joe Biden

Les États-Unis traversent “la période la plus embarrassante de leur histoire” car le pays “va en enfer”, a dénoncé Donald Trump après être reparti en Floride suite à son audience d’inculpation pénale à New-York.

Il n’a pas exclu que Joe Biden puisse même provoquer un conflit nucléaire mondial.
Indigné par sa courte arrestation à New York dans le cadre d’une affaire de fraude, l’ancien Président a déclaré n’avoir jamais pensé qu’”une chose comme cela puisse arriver en Amérique”
“Le seul crime que j’ai commis est de défendre sans crainte notre nation contre ceux qui cherchent à la détruire”, a-t-il souligné.
Le pays “va en enfer”
Donald Trump a déploré que sous Joe Biden divers pays menacent ouvertement d’utiliser des armes nucléaires, ce qui n’a jamais eu lieu pendant sa présidence.
“Cela pourrait très bien conduire, sous la direction de l’administration Biden, à une Troisième Guerre mondiale nucléaire. Nous n’en sommes pas très loin”, a-t-il poursuivi.
À cela s’ajoute, d’après lui, l’effondrement de l’économie nationale, l’inflation hors de contrôle et les échecs de la diplomatie américaine.

“Nous sommes une nation en déclin […] prise en otage par des fous de la gauche radicale”, a déclaré l’ancien Président qui n’a pas manqué d’accuser Joe Biden d’avoir truqué l’élection de 2020.
“Ils [les résultats de la présidentielle de 2020 – ndlr] pourraient être en notre faveur. Pas le mien, mais le nôtre, car notre pays va en enfer”, a-t-il conclu.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Affaire Trump
Donald Trump est inculpé dans une affaire d’achat du silence de la star du porno Stormy Daniels juste avant la présidentielle de novembre 2016.
Le 4 avril à New-York, il a plaidé non coupable de falsifications de documents comptables devant la justice. La prochaine audience est prévue le 4 décembre. Le juge présidant l’affaire a déclaré qu’un procès pourrait commencer en janvier 2024.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Forum économique international de Saint-Pétersbourg : Suivez en direct le discours du Président Poutine

CPI : Trois pays africains sollicitent une enquête sur les attaques d’Israël à Gaza

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : L’Iran apporte son soutien à la Russie et s’apprête à lui fournir des missiles balistiques

LA REDACTION

COMMENTER