Russafrik
AFRIQUE INFOS

Kenya : Découverte d’une nouvelle espèce de moustique très dangereuse

Image 1 Image 2

Kenya : Découverte d’une nouvelle espèce de moustique très dangereuse

Le Kenya devient le sixième pays du continent noir à subir une invasion d’une nouvelle espèce de moustique. Celle-ci se propage rapidement et risque de transmettre le paludisme à une bonne partie de la population.

Le Kenya risque de perdre les acquis réalisés dans sa lutte contre le paludisme après la découverte d’une nouvelle espèce de moustique qui propage la maladie dans le pays, relate le journal kenyan The Standard.

L’espèce appelée Anopheles Stephensi a été découverte par des chercheurs de l’Institut de recherche médicale du Kenya (KEMRI), en collaboration avec la Division du programme national de lutte contre le paludisme (DNMP) du ministère de la Santé, indique le média. Elle a été détectée dans le district de Marsabit, puis confirmée au laboratoire du KEMRI.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Une propagation rapide

Dans un communiqué, l’institut note que l’espèce, qui se propage rapidement, a été découverte lors d’une surveillance de routine des moustiques. Le Kenya devient le sixième pays du continent africain à subir une invasion de cette espèce, ajoute le journal.

La découverte de cette espèce de moustiques risque de provoquer une augmentation des cas d’infection et de décès, avertissent des experts du KEMRI.

Selon l’enquête sur les indicateurs du paludisme au Kenya de 2020, la prévalence du paludisme dans le pays s’élève à 5,8%, et 3,5 millions de nouveaux cas cliniques et 10.700 décès sont signalés chaque année, ajoute l’article.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

« Nous pouvons gagner cette guerre », capitaine Ibrahim Traoré, président du Burkina Faso

LA REDACTION

Tanzanie : Le chef de l’Etat limoge le ministre de l’Information après un commentaire truqué sur les élections 

LA REDACTION

Le Niger rend coup pour coup, les Français ne sont pas épargnés

LA REDACTION

COMMENTER