Russafrik
POLITIQUE

La Pologne veut annexer l’Ukraine occidentale, selon le chef du renseignement extérieur russe

Image 1 Image 2

La Pologne veut annexer l’Ukraine occidentale, selon le chef du renseignement extérieur russe


La Pologne intensifie ses préparatifs d’annexion de l’Ukraine occidentale. Pour la légitimer, Varsovie se propose d’organiser des référendums sur les territoires ukrainiens, selon le directeur du Service russe du renseignement extérieur.

Les préparatifs d’annexion de l’Ukraine occidentale battent leur plein en Pologne, selon le directeur du Service russe des renseignements extérieurs (SVR) Sergueï Narychkine.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Des informations reçues par le Service russe des renseignements extérieurs témoignent que Varsovie accélère les préparatifs de l’annexion des territoires d’Ukraine occidentale: les régions de Lvov et d’Ivano-Frankovsk, ainsi que la majeure partie de la région de Ternopol », a-t-il signalé. Pour justifier l’annexion, Varsovie envisage des référendums sur les territoires en question.« Les dirigeants polonais ont décidé d’utiliser le succès de l’expérience russe liée à la restitution de ses territoires historiques par le biais de référendums afin de légitimer les acquisitions territoriales envisagées », a-t-il détaillé.

Compensation pour l’aide militaire

M. Narychkine estime que Varsovie se propose d’agir vite, craignant qu’en hiver ses partenaires au sein de l’Otan ne tentent de s’entendre avec Moscou sans prendre en considération les intérêts des Ukrainiens et des Polonais.

D’autant plus que les dirigeants polonais sont convaincus qu’ils méritent une compensation généreuse pour l’aide militaire à Kiev et l’accueil des réfugiés.

Le chef du SVR a mis en garde Varsovie contre les tentatives d’annexer ces territoires. Il a rappelé que l’histoire connaissait “de tristes exemples d’affrontements entre les nationalistes ukrainiens et polonais” et a appelé à ne pas répéter les mêmes erreurs.

Fin avril, M. Narychkine avait déclaré que Washington et Varsovie examinaient des projets de mise en place d’un contrôle militaro-politique polonais sur “les territoires historiques” de la Pologne en Ukraine. Il s’agit, au fond, de répéter le “marché” historique après la Première Guerre mondiale, alors que la Triple-Entente avait reconnu le droit de Varsovie d’occuper une partie de l’Ukraine. Il s’agissait de protéger la population contre “la menace bolchévique”, puis d’incorporer ces territoires.

Selon lui, il est prévu que la “force de paix” polonaise sera déployée dans les régions ukrainiennes où la menace du face-à-face avec les militaires russes est minimale.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Cette erreur de Biden aurait augmenté les revenus de Moscou ; les détails

LA REDACTION

En Afrique, Paris ”doit passer par une autre voie”, selon le petit-fils de Charles de Gaulle 

LA REDACTION

Poutine : Le président russe raconte comment l’Occident voulait diviser et piller la Russie

LA REDACTION

COMMENTER