Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

La Russie prend la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU

conseil de sécurité
Image 1 Image 2

La Russie prend la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU

conseil de sécurité

Succédant au Mozambique, la Russie assure depuis ce 1er avril la présidence tournante au Conseil de sécurité de l’Onu. Son arrivée à la tête de cet organe ne plaît pas à tout le monde.

Ce 1er avril, Moscou entame sa présidence tournante au Conseil de sécurité de l’Onu. Chacun des 15 membres de cet organe assume cette fonction pour un mois à tour de rôle. La rotation s’effectue dans l’ordre alphabétique des noms officiels des États membres en anglais.

La présidence russe a suscité, sans surprise, des réactions mitigées au sein de la communauté internationale. Si le Mozambique, qui l’a assurée en mars, a souhaité bonne chance à la Russie, honorant les relations historiques entre les deux pays, la représentante américaine à l’Onu Linda Thomas-Greenfield a déclaré jeudi à l’AFP que la Russie “ne devrait pas être” membre permanent du Conseil.

L’Ukraine, de son côté, a qualifié jeudi cette présidence de “mauvaise blague”.

L’ordre du jour prévu par la Russie

En avril, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov présidera à New York une réunion du Conseil de sécurité. La réunion sera consacrée au thème “Un multilatéralisme efficace à travers la défense des principes de la Charte des Nations unies”.

Le ministre compte également présider une session de débats sur le Moyen-Orient le 25 avril, a déclaré à la presse sa porte-parole, Maria Zakharova.

Comme l’avait précédemment indiqué le représentant russe à l’Onu Vassili Nebenzia, pour l’instant, aucune réunion consacrée à l’Ukraine n’est prévue. Mais il est fort possible qu’il y en ait finalement.

Vers le 6 avril, une réunion informelle du Conseil de sécurité est attendue sur le thème de l’évacuation des enfants de la zone de l’opération militaire spéciale en Ukraine. Moscou envisage d’informer les participants des mesures prises en vue de protéger les mineurs contre les tirs ukrainiens, de prévenir d’autres crimes à l’égard des enfants et de les loger dans des endroits sécurisés.

Image 1 Image 2

EN RELATION

JO 2024 en France : des sans-papiers embauchés pour les chantiers

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : Opération militaire spéciale au 29 décembre 2022

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine ordonne un cessez-le-feu

LA REDACTION

COMMENTER