Russafrik
POLITIQUE

Le Premier ministre hongrois refuse de rencontrer Volodymyr Zelensky ; la raison

Image 1 Image 2

Le Premier ministre hongrois refuse de rencontrer Volodymyr Zelensky ; la raison

Les relations restent fraiches entre la Hongrie et l’Ukraine et aucune rencontre entre les dirigeants des deux États n’est à l’ordre du jour, a déclaré le ministre des Affaires étrangères hongrois Péter Szijjártó. Le sort des minorités hongroises en Ukraine inquiète.

Les conditions pour une rencontre entre Viktor Orban et Volodymyr Zelensky ne sont pas réunies, a déclaré le ministre des Affaires étrangères hongrois Péter Szijjártó en marge du Forum de la diplomatie d’Antalya. Budapest attend notamment que Kiev donne des assurances concernant la minorité nationale hongroise de Transcapartie.

Les deux dirigeants s’étaient rencontrés en un coup de vent à Buenos Aires, lors de l’investiture du Président argentin Javier Miley, mais Orban avait déclaré par la suite que cet entretien ne pouvait pas être qualifié de réunion, Zelensky et lui ayant seulement échangé quelques mot sur un balcon.

Frein à l’adhésion à l’Otan

Alors que l’Otan se penche sur une adhésion ukrainienne, Budapest a d’ores et déjà fait savoir qu’elle s’y opposerait si la minorité hongroise de Transcapartie ne retrouvait pas les droits dont elle jouissait en 2015.

En 2017, le parlement ukrainien avait notamment adopté une loi limitant l’enseignement à ces minorités en langue hongroise. Une nouvelle loi avait été votée en 2019 rendant la langue ukrainienne obligatoire dans la plupart des sphères publiques.

La Commission de Venise, organe lié au Conseil de l’Europe, avait déclaré que ces lois n’assuraient pas “un juste équilibre” entre promotion de la langue ukrainienne et sauvegarde des droits des minorités.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sergueï Lavrov recadre Macron suite à ses propos sur le Burkina Faso ; les détails

LA REDACTION

Projet de loi US anti-russe en Afrique : Du chantage et du colonialisme non déguisé

LA REDACTION

Sommet des BRICS : Emmanuel Macron formule une demande inattendue pour assister à la rencontre du groupe

LA REDACTION

COMMENTER