Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

L’Ukraine n’a même pas pu atteindre la ligne de défense russe, admet le Wall Street Journal

Image 1 Image 2

L’Ukraine n’a même pas pu atteindre la ligne de défense russe, admet le Wall Street Journal

Les forces ukrainiennes peinent à avancer et n’ont pas encore atteint la ligne de défense la plus redoutable, rapporte le Wall Street Journal au sujet de la contre-offensive ukrainienne lancée début juin. Selon le média, l’armée ukrainienne subit de lourdes pertes notamment dans les champs de mines.

Les efforts consentis depuis trois mois n’ont toujours pas permis aux forces ukrainiennes d’avancer jusqu’à la plus importante ligne de défense russe, indique le Wall Street Journal. Une défaite reconnue même par des médias occidentaux.

“L’Ukraine n’a toujours pas atteint les défenses russes les plus redoutables, une série de tranchées, de pièges antichars et d’autres obstacles. Les experts militaires disent que Kiev aura probablement besoin de chars Leopard 2 et d’autres équipements fournis par l’Occident pour avancer à travers ces lignes. Pour sauver ces équipements, qu’ils ont déjà perdu en grand nombre dans les champs de mines début juin, l’armée ukrainienne a changé de tactique”, explique ainsi le journal américain.

Les forces ukrainiennes subissent notamment de lourdes pertes dans les champs de mines, au travers desquels l’infanterie essaie de progresser, expliquent des experts militaires au quotidien.

Début août, le New York Times avait tiré le même constat, parlant de forces ukrainiennes “enlisées dans de denses champs de mines, sous le feu constant de l’artillerie et des hélicoptères de combat”.

Cet échec a poussé le haut commandement ukrainien à changer de tactique, se concentrant désormais sur “l’épuisement des forces russes” avec de l’artillerie et des missiles longue portée “au lieu de plonger dans les champs de mines sous le feu”. Avec “des résultats mitigés”, soulignait le quotidien new-yorkais.

Plus de 43.000 militaires ont été éliminés et 4.900 pièces d’armes ont été mises hors de combat depuis le 4 juin, précisait pour sa part la Défense russe début août.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Épuisement et pertes humaines

Le 10 juin dernier, le Président ukrainien Volodymyr Zelensky avait confirmé que l’Ukraine avait lancé une contre-offensive sur les lignes russes. Celle-ci a eu bien du mal à progresser et n’a pas obtenu de résultats notables jusqu’à présent, comme l’avait souligné Vladimir Poutine fin juillet.

De nombreux observateurs ont également parlé despertes importantes côté ukrainien, l’ancien analyste de la CIA Larry Johnson évoquant un “massacre

Outre ces pertes, une certaine lassitude semble désormais prévaloir dans les rangs ukrainiens. “Nous sommes épuisés”, confiait ainsi un militaire ukrainien au Wall Street Journal, début août.

Russafrik avec Sputnik

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sommet des Brics à Johannesburg : Poutine fustige les occidentaux et l’ONU

LA REDACTION

Fourniture des avions de combat F-16 à l’Ukraine : La Russie durcit le ton et menace

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : près de 7.000 obus de gros calibre et plus de 100 projectiles de HIMARS détruits par l’armée russe

LA REDACTION

COMMENTER