Russafrik
ECONOMIE

Pétrole : L’indice de production apprécié de 3,3% au 4e trimestre 2023

Image 1 Image 2

Pétrole : L’indice de production apprécié de 3,3% au 4e trimestre 2023

La dernière Note de conjoncture sectorielle du ministère de l’Économie indique que la production consolidée des activités extractives a gagné 5,3% en glissement trimestriel, en ralentissement par rapport à l’évolution enregistrée précédemment. Ces activités ont été résilientes au 4e trimestre 2023. Pour cela, l’indice de production de pétrole s’est apprécié de 3,3% et celui du gaz naturel de 2,3%.

Les activités extractives ont été résilientes dans l’ensemble, au 4e trimestre 2023, malgré la persistance de problèmes logistiques. Cette information provient de la Note de Conjoncture sectorielle du ministère de l’Économie et des Participations qui fait savoir que la production consolidée de ces activités a gagné 5,3% en glissement trimestriel, en ralentissement par rapport à l’évolution enregistrée précédemment. Sur l’année, les activités extractives ont augmenté de 4,7%, portées par les bons résultats du pétrole.

Pour ce qui concerne l’indice de production de pétrole, il s’est apprécié de 3,3% au quatrième trimestre 2023, comparativement au trimestre précédent. Ce résultat, explique le texte, reste corrélé au bon rendement des champs et au déroulement de l’activité sans incident majeur sur la période d’analyse.

Rapporté à l’année, l’indice de production du pétrole a gagné 7,6%, bien au-delà des prévisions (3,3%), en lien avec la justification supra.

Concernant le gaz naturel commercialisé, son indice de production a gagné 2,3% en glissement trimestriel, confirmant ainsi l’embellie observée le trimestre précédent. Sur la période d’analyse, indique le document, la demande pour alimenter les turbines à gaz a été relativement bien orientée et l’opérateur n’a pas enregistré de dysfonctionnements de nature à perturber la production du gaz naturel commercialisé.

Au cumul des 12 mois de l’année 2023 par contre, l’indice s’est replié de 2,4%.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : l’embargo européen sur le pétrole russe entre en vigueur ce lundi

LA REDACTION

 Nord Stream : Poutine prête à livrer du gaz à l’Europe via une ligne non endommagée du gazoduc

La monnaie unique d’Afrique de l’Est prend du plomb dans l’aile ; les raisons

COMMENTER