Russafrik
POLITIQUE

Royaume-Uni : le gouvernement décide de rémunérer des influenceurs pour lutter contre l’immigration illégale

Image 1 Image 2

Royaume-Uni : le gouvernement décide de rémunérer des influenceurs pour lutter contre l’immigration illégale

Rémunérer des influenceurs pour lutter contre l’immigration illégale : c’est la nouvelle stratégie du gouvernement britannique, qui a promis de faire baisser les arrivées avant les élections prévues dans l’année. Londres le fait déjà, avec succès, déclare t-il, sur les réseaux sociaux

Les noms de certains de ces influenceurs, OMG Dioh, Fabio Daja, Roxi Dibrani, ne vous disent peut-être rien, mais ce sont des sensations chez eux, en Albanie. Parmi eux, un rappeur, un influenceur, un comédien et ils cumulent chacun plus de 100 000 abonnés sur le réseau social TikTok. Un vivier d’audience que le gouvernement britannique entend exploiter.

Les créateurs de contenus seront chargés de publier des vidéos pour sensibiliser leurs followers aux risques de l’émigration illégale, en particulier les traversées de la Manche orchestrées par les réseaux de passeurs. Et ils seront aussi chargés de relayer les messages chers au gouvernement britannique : que quiconque arrive au Royaume-Uni illégalement en affrontera les conséquences.

La stratégie du gouvernement britannique

On évoque régulièrement des stratégies de dissuasion mises en place par le gouvernement britannique : les tentatives de délocaliser le système d’asile au Rwanda, les hébergements rendus de plus en plus difficiles mais on parle moins de ces campagnes de communication. Si cette initiative de recourir à des influenceurs étrangers pour faire baisser l’immigration surprend, elle s’inscrit dans une stratégie plus générale. Le gouvernement sponsorise déjà des publications sur tous les réseaux sociaux – en particulier en Albanie – pour dissuader les candidats au voyage de venir jusqu’en Grande-Bretagne, ainsi que des campagnes publicitaires et de « prévention ».

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Les sanctions de l’UE contre la Russie constituent « un pas vers la guerre », juge le premier ministre hongrois, Victor Orban

LA REDACTION

Hongrie : Viktor Orban s’adresse à la nation en pleine crise politique

LA REDACTION

Poutine : «Moscou étudie la possibilité de se retirer de l’accord céréalier »

LA REDACTION

COMMENTER