Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Russie : accusé de « haute trahison », l’opposant Vladimir Kara-Mourza condamné à 25 ans de prison

Image 1 Image 2

Russie : accusé de « haute trahison », l’opposant Vladimir Kara-Mourza condamné à 25 ans de prison

L’opposant Vladimir Kara-Mourza, accusé de « haute trahison », a été condamné à 25 ans d’emprisonnement, ce lundi 17 avril 2023, par un tribunal de Moscou.

M. Kara-Mourza, proche de l’opposant de premier plan Boris Nemtsov assassiné en 2015, était l’un des derniers critiques du Kremlin à ne pas être derrière les barreaux ou exilé à l’étranger. À l’issue d’un procès à huis clos, le tribunal a annoncé qu’il reconnaissait M. Kara-Mourza coupable de «haute trahison», de diffusion de «fausses informations» sur l’armée russe et de travail illégal pour une organisation «indésirable».

En conséquence, il a été condamné à une peine cumulée de 25 ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime sévère, ce qui implique des conditions d’incarcération plus strictes. Soit ce qu’avait requis le Parquet. Menotté dans la cage dévolue aux accusés, et vêtu d’un jean bleu, d’un t-shirt noir et d’une veste grise, l’opposant âgé de 41 ans a accueilli le verdict avec un sourire, avant d’enjoindre par des gestes ses soutiens à lui écrire en prison.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Citée par les agences de presse russes, l’une de ses avocats, Maria Eismont, a annoncé que M. Kara-Mourza allait faire appel, dénonçant des «violations grossières de procédure» lors du procès. Lors de ses dernières déclarations le 10 avril, Vladimir Kara-Mourza s’était dit «fier» de son engagement politique: «Non seulement je ne me repens pas de tout cela, mais j’en suis fier», avait-il lancé selon des propos publiés par le journaliste Alexeï Venediktov.

«Je sais aussi qu’un jour viendra où les ténèbres qui recouvrent notre pays se dissiperont (…) quand ceux qui ont instigué et déclenché cette guerre (en Ukraine) seront qualifiés de criminels, et non ceux qui ont essayé de l’arrêter», avait encore dit l’opposant.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici comment le groupe Wagner s’est déployé pour prendre totalement la ville de Soledar

LA REDACTION

Attentat à Bangui : Moscou convoque en urgence l’ambassadeur français

LA REDACTION

Affaire des écoutes : L’ex président français, Nicolas Sarkozy écope d’une lourde peine ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER