Russafrik
RUSSIE INFOS

Russie : voici les nouveaux avantages dont bénéficient les soldats et volontaires se battant en Ukraine

Image 1 Image 2

Russie : voici les nouveaux avantages dont bénéficient les soldats et volontaires se battant en Ukraine

Selon une consigne des autorités révélée par le journal RBK cette semaine, les participants à la guerre contre l’Ukraine doivent dorénavant recevoir un traitement préférentiel dans les aéroports et les avions. Une nouvelle illustration d’un contrat social qui se refaçonne en faveur des combattants érigés en héros.

Soldats ou volontaires, en permission ou sur le départ pour la zone de combats en Ukraine, on, voit de plus en plus d’uniformes dans les aéroports russes. Silencieux ou exubérants, ils savent désormais qu’ici, on leur doit des avantages. « Un service prioritaire », a écrit dans une note l’agence fédérale du transport aérien, une note rédigée sur consignes du ministère.

Concrètement, cela signifie qu’ils bénéficient d’un coupe-file lors de l’enregistrement, pour la procédure de contrôle de sécurité ou encore pour s’inscrire sur un autre trajet en cas de retard ou d’annulation de vol. Les employés de l’aéroport sont aussi priés de distribuer à tout porteur d’uniforme les sièges les plus confortables de l’appareil et enfin de prêter une attention particulière à ces passagers particuliers.

Des attentions particulières pour des combattants érigés en héros

L’agence fédérale du transport aérien demande en effet aux compagnies aériennes d’« effectuer des briefings appropriés avec les employés dans les aéroports et aux équipages des avions », cela notamment à la suite d’une série d’incidents.

L’un d’entre eux concerne un soldat de retour des combats en Ukraine accusé d’avoir fumé dans les toilettes d’un avion. C’est la procédure habituelle : il a été expulsé du vol et la police lui a dressé un procès-verbal. Une grave erreur dans la Russie d’aujourd’hui puisque l’affaire est remontée jusqu’au tout-puissant chef de la commission d’enquête, Alexandre Bastrykine, qui normalement ne s’occupe que d’affaires graves – comme par exemple l’attentat au Crocus City Hall de Moscou -. Alexandre Bastrykine a ordonné l’ouverture d’une procédure pénale contre ceux qui ont décidé d’expulser le passager de l’avion.

Les enfants des combattants en Ukraine s’étaient déjà vu attribuer dès la rentrée scolaire 2023 un quota de places dans les universités, y compris les plus prestigieuses. Le 2 avril, la Douma a aussi adopté une loi interdisant le licenciement des veuves des participants à la guerre en Ukraine « dans l’année suivant son décès ». Jusqu’ici, la protection contre le licenciement concernait les femmes ayant des enfants de moins de trois ans, les mères célibataires élevant un enfant de moins de 14 ans ou un enfant handicapé de moins de 18 ans.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le coût réel du soutien à la Junte de Kiev.

Sous les frappes russes, Ukraine inquiète pour cet hiver, veut jeter l’éponge

LA REDACTION

GLOBAL TV Communiqué : Cessation de collaboration avec M. MORGAN Palmer

COMMENTER