Russafrik
AFRIQUE INFOS

Sommet des pays de l’Alliance des Etats du Sahel : Goïta, Traoré et Tiani sur les traces de Patrick Lumumba, Kadhafi… Et autres ?

Image 1 Image 2

Sommet des pays de l’Alliance des Etats du Sahel : Goïta, Traoré et Tiani sur les traces de Patrick Lumumba, Kadhafi… Et autres ?

Le colonel Assimi Goïta assure désormais la présidence de l’Alliance des États du Sahel (AES) pour une durée d’un an.

C’est l’une des décisions issues du premier sommet de l’organisation tenu à Niamey ce samedi 06 juillet 2024. ce sommet de l’Alliance des États du Sahel (AES) regroupant le Niger, le Mali et le Burkina Faso a donné naissance à une confédération « À cet effet, ils ont adopté le traité instituant une confédération entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger dénommée Confédération des États du Sahel (AES) », précise le communiqué issu des assises.

Il faut rappeler que les trois pays de l’AES avaient annoncé en janvier leur départ de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), une organisation qu’ils jugent instrumentalisée par la France, ex-puissance coloniale avec laquelle ils ont multiplié les actes de rupture. La création de cette confédération vient confirmer ce divorce.

La CEDEAO menace 

C’est le president de la Commission, Omar Alieu Touray, qui a fait l’annonce ce dimanche à Accra. Le retrait du Mali, du Burkina et du Niger de la CEDEAO, « affectera les conditions de voyage et d’immigration des citoyens de ces trois pays, car ils auront désormais à mener des démarches en vue de l’obtention d’un visa avant de voyager dans la sous-région », dit-il.

Il ajoute que « les citoyens de ces pays pourraient ne plus être en mesure de résider ou de créer librement des entreprises dans le cadre des facilités mises en place par la CEDEAO et pourraient être soumis à diverses lois nationales ».

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sénégal : La marche contre le report de la présidentielle interdite dans le pays

LA REDACTION

Design Community Built Omaha Fashion Week From The Runway Up

admin4231

Élections en Afrique du Sud : un observateur russe dénonce les ingérences de l’Occident

LA REDACTION

COMMENTER