Russafrik
Cryptomonnaie

Stablecoins : la Banque d’Angleterre veut limiter leur utilisation pour ne pas « menacer la stabilité financière »

Image 1 Image 2

Stablecoins : la Banque d’Angleterre veut limiter leur utilisation pour ne pas « menacer la stabilité financière »

Les stablecoins menacent-ils la stabilité financière ? Lors d’un discours à Londres, le sous-gouverneur de la Banque d’Angleterre est revenu sur la question des stablecoins. Il propose notamment une régulation de ces actifs et une limitation de leur usage pour protéger leurs utilisateurs et le système financier actuellement en place. Cependant, l’implémentation future de la livre numérique pourrait bien les concurrencer.
Une régulation sur les stablecoins à venir ?
Lors d’un discours à Londres, le sous-gouverneur de la Banque d’Angleterre Jon Cunliffe a annoncé vouloir limiter l’usage des stablecoins.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Alors que les risques pesant sur la stabilité financière sont décrits comme « potentiellement maitrisables », le côté disruptif de ces actifs et leur évolution à grande vitesse nécessiteraient des limites pour freiner leur impact sur le système financier :
« Si, du point de vue de la politique publique, nous souhaitons la concurrence et l’innovation dans les paiements, nous devons nous prémunir contre les changements rapides et perturbateurs qui ne laissent pas au système financier le temps de s’adapter et qui pourraient donc menacer la stabilité financière. »

En outre, une régulation du secteur des stablecoins est souhaitée afin de protéger les fonds des utilisateurs. Alors que les clients des banques commerciales anglaises peuvent être indemnisés jusqu’à 85 000 livres, les utilisateurs de stablecoins n’ont aucune sécurité sur la valorisation future de leurs stablecoins en cas de faillite. Les détenteurs d’UST en ont fait les frais en mai 2022 lors du crash de l’écosystème Terra (LUNA).

Dans ce cadre, la banque centrale du pays souhaite appliquer aux stablecoins les mêmes règles que celles imposées aux banques commerciales. Les stablecoins utilisés dans le cadre de paiements devront alors être garantis par des actifs liquides et de haute qualité, avec des dépôts envisageables directement à la banque d’Angleterre.

Tandis que les limites énoncées par Jon Cunliffe restent sommaires et vagues, nous pouvons nous attendre à de futures restrictions législatives concernant les entreprises émettant des stablecoins, voire à des plafonds de paiement pour leurs utilisateurs. En parallèle, un projet de monnaie numérique de banque centrale (MNBC) est en cours par la banque centrale du pays afin de concurrencer ces actifs.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

 

Image 1 Image 2

EN RELATION

Cryptomonnaies : L’Île Maurice s’apprête à lancer sa monnaie numérique

LA REDACTION

La Révolution Silencieuse : Comment la Cryptomonnaie Transforme notre Monde.

Rédacteur

615 BITCOINS AU MOIS D’OCTOBRE – CE GÉANT DU MINAGE DE BTC NE CONNAIT PAS L’HIVER CRYPTO

COMMENTER