Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Ukraine : Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire en Russie, veut rejoindre Wagner

Image 1 Image 2

Ukraine : Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire en Russie, veut rejoindre Wagner

Mikhail Popkov, le pire tueur en série de l’histoire en Russie, postule pour être enrôlé dans la milice Wagner et partir faire la guerre en Ukraine. Et la télévision d’État russe a diffusé une interview hallucinante ce lundi.

Un candidat déterminé à quitter sa prison. Le tueur en série russe Mikhail Popkov, condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir tué 80 femmes en Russie, entre 1992 et 2012, a fait part de son envie de rejoindre les rangs de la milice Wagner, pour combattre Kiev. Le condamné s’est exprimé en direct sur une chaîne officielle de la télévision russe.

Le quinquagénaire s’est en effet dit prêt à rejoindre «l’armée du Kremlin», expliquant que ce serait un «rêve». Mikhail Popkov s’est même vanté de n’avoir besoin d’une grosse formation au maniement des armes et au fait de tuer. «Même si je suis emprisonné depuis dix ans, je ne pense pas qu’il sera compliqué de tout réapprendre», a lancé le prisonnier.

Cette idée lui serait venue alors qu’il avait pris connaissance du recrutement de certains prisonniers russes pour grossir les rangs du groupe paramilitaire. Son chef, l’oligarque russe Evgueni Prigojine avait même été filmé en pleine mission de séduction devant des détenus d’un centre pénitentiaire à Iochkar-Ola (ville russe à l’Est de Moscou), en septembre dernier.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Policier le jour, assassin la nuit

Le «loup-garou», comme il est surnommé, était au départ agent de police. Il avait été condamné en janvier 2015 pour le meurtre de vingt-deux personnes et deux tentatives de meurtre, mais avait reconnu en 2020 avoir tué 80 personnes, la plupart étant des femmes qu’il jugeait lui-même comme «frivoles».

Il profitait de sa tenue de policier pour isoler ses victimes, bien souvent des prostituées, avant de les massacrer, tantôt au couteau, à la batte ou à l’aide d’un tournevis, s’adonnant parfois à des actes de nécrophilie. Selon les chiffres de Kiev, sur les 38.000 recrues en prison envoyées en Ukraine par Wagner, 29.000 (soit 77 %) d’entre elles seraient hors service (blessées, tuées ou capturées), a affirmé la présidence ukrainienne.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le Ministère russe de la Défense rejette les informations faisant état de “pertes inutiles élevées en hommes et en équipement” dans la 155e brigade de marine.

LA REDACTION

Sommet extraordinaire des BRICS sur Gaza : Voici ce qu’il faut retenir

LA REDACTION

Suite à des dommages portés à ces installations énergétiques, l’Ukraine suspend l’exportation de l’électricité à l’UE

LA REDACTION

COMMENTER