Russafrik
POLITIQUE

VISITE DU PREMIER MINISTRE NIGERIEN AU MALI

Image 1 Image 2

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Il était 12h 30 quand l’avion du Premier ministre nigérien Ali Mahaman Lamine Zein s’est posé sur le tarmac de l’Aéroport international Président Modibo KEÏTA de Sénou. Accompagné d’une forte délégation, le Chef du gouvernement de la Transition nigérienne a été accueilli par son homologue malien Choguel Kokalla MAÏGA et plusieurs membres du gouvernement du Mali.Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays dans les domaines clés face aux défis du moment.

lire aussi: https://russafrik.info/niger-ali-lamine-zeine-nomme-premier-ministre/

Faut t’il le rappeler, ces pays, Mali, Burkina Faso et Niger ont conclu samedi 16 septembre 2023 une alliance défensive dont la priorité sera la lutte contre le terrorisme.

Cette « Charte du Liptako-Gourma » crée « l’Alliance des Etats du Sahel » (AES), a écrit sur Twitter le chef de l’Etat du Mali son Excellence Assimi Goita.

Son but est:

« d’établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle », avait-t-il souligné.

La charte prévoit (art. 6) que « toute atteinte à la souveraineté et à l’intégrité du territoire d’une ou plusieurs parties contractantes sera considérée comme une agression contre les autres parties et engagera un devoir d’assistance et de secours de toutes les parties, de manière individuelle ou collective, y compris l’emploi de la force armée pour rétablir et assurer la sécurité au sein de l’espace couvert par l’Alliance ».

Depuis la prise du pouvoir par le peuple du 26 juillet 2023 au Niger, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) maintient une position constante : les autorités militaires doivent « restaurer l’ordre constitutionnel immédiatement » en libérant le président déchu Mohamed Bazoum et en le réinstallant dans ses fonctions.

CCRP

Lire aussi: https://russafrik.info/extrait-de-ladresse-a-la-nation-de-son-excellence-le-colonel-assimi-goita-president-de-la-transition-chef-de-letat-a-loccasion-du-63eme-anniversaire-de-lindepend/

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Emmanuel Macron giflé lors d’un déplacement dans la Drôme

LA REDACTION

Sommet G20 : Dans un discours froid, Vladimir Poutine détruit les leaders mondiaux

LA REDACTION

Les Américains ont humilié la France dans l’affaire des sous-marins, selon Poutine

LA REDACTION

COMMENTER