-13.1 C
Moscou
8 décembre 2023
Russafrik
ECONOMIE

Voici comment le yuan est devenu la devise la plus échangée sur le marché russe, devant le dollar

Image 1 Image 2

Voici comment le yuan est devenu la devise la plus échangée sur le marché russe, devant le dollar

Un an après la signature d’un partenariat “sans limite” avec la Russie, c’est à Moscou que le président chinois XI Jinping a décidé de se rendre le 20 mars dernier pour sa première visite à l’étranger depuis sa réélection. Une manière de réaffirmer la relation « spéciale » qui existe entre les deux pays dans un contexte de tensions avec l’Occident depuis l’invasion russe en Ukraine.

Symbole de ce rapprochement entre Pékin et Moscou : la percée du yuan dans les échanges à la Bourse de Moscou. La monnaie chinoise a en effet dépassé le dollar en volume de transactions pour la première fois en février, et l’écart s’est accentué en mars, selon les données de Bloomberg.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Bond du yuan dans le commerce extérieur russe

La nouvelle domination du yuan face à dollar à la Bourse de Moscou où le volume d’échange de la monnaie chinoise était encore négligeable il y a quelques mois illustre la volonté russe de réduire sa dépendance aux Etats-Unis depuis le début de la guerre en Ukraine. Car en contournant billet vert, et même de l’euro, la Russie limite par la même occasion son exposition aux sanctions occidentales qui la visent depuis l’an dernier.

A cet égard, la Banque centrale russe a appelé à plusieurs reprises les entreprises et les citoyens à privilégier les devises de “pays amis” plutôt que le dollar ou l’euro pour éviter de voir leurs actifs bloqués ou gelés. En septembre dernier, le géant russe du gaz, Gazprom, avait pour sa part annoncé un accord pour que la Chine règle ses contrats en yuans pour contourner les transactions en dollars.
A noter par ailleurs qu’après avoir interdit tout échange sur le marché des devises en février 2022, la Russie, qui utilisait principalement des dollars et des euros pour équilibrer son budget, a repris en début d’année ses opérations d’achat et de vente de devises étrangères sur le marché national des changes, en yuan pour commencer. Un signe supplémentaire de l’importance grandissante de la monnaie chinoise pour l’économie russe.

La Chine et la Russie ont clairement renforcé leurs liens commerciaux ces derniers mois. En 2022, le commerce bilatéral entre les deux pays a atteint 190 milliards de dollars, un record. La part du yuan dans les devises utilisées pour le commerce extérieur russe s’est envolée, passant en un an de 0,5 % à 16 %, et entraînant au passage la réduction spectaculaire de l’euro et du dollar dans les exportations russes (48 % désormais).

Dédollarisation entamée dès 2014

Même si elles se sont multipliées depuis le début de la guerre en Ukraine, les tentatives russes de se dédollariser ne sont pas nouvelles. Anticipant les sanctions occidentales, Vladimir Poutine avait affiché la volonté de réduire le poids du dollar dans l’économie russe dès 2014 et l’annexion de la Crimée.
Pour Timothy Ash, analyste au cabinet BlueBay, “la Russie n’a pas d’autre choix” que de se tourner vers la Chine, a-t-il assuré il y a quelques jours auprès de la AFP. “La stabilité de l’économie russe dépend désormais de la Chine, ce qui donne à Pékin un nouvel instrument pour influencer la Russie directement”, analysait pour sa part Temour Oumarov, spécialiste des relations sino-russes à la Fondation Carnegie pour la paix internationale.

Une analyse contestée par le Kremlin qui assure par la voix du conseiller diplomatique de Vladimir Poutine que “dans ces relations, il n’y a pas de leader, pas de suiveur” mais bien “deux partenaires qui se font confiance et partagent largement les mêmes objectifs”.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

Related posts

Cryptomonnaie : la Russie va émettre son tout premier stablecoin adossé au palladium

L’équipe de rédaction

La Russie développe un nouvel outil de paiement pour remplacer Swift : “La solution proposée est tout à fait crédible”

L’équipe de rédaction

Pourquoi la France et tous les pays colonisateurs de l’Afrique sont opposés à l’adoption massive des crypto monnaies en Afrique et particulièrement dans la Zone CFA ?

L’équipe de rédaction

Laisser un commentaire