Russafrik
Politics

Bonne nouvelle : l’Israël annonce la réduction de l’intensité de son offensive terrestre à Gaza

Image 1 Image 2

Bonne nouvelle : l’Israël annonce la réduction de l’intensité de son offensive terrestre à Gaza

Alors que l’armée israélienne a ajouté au bombardement de Gaza, une offensive terrestre, le ministre israélien de la défense a annoncé la fin de l’offensive terrestre de haute intensité dans le nord de Gaza, rapporte TRT.

Alors que l’armée israélienne a ajouté au bombardement de Gaza, une offensive terrestre, le ministre israélien de la défense a annoncé la fin de l’offensive terrestre de haute intensité dans le nord de Gaza, rapporte TRT.

Alors que l’armée israélienne a ajouté au bombardement de Gaza, une offensive terrestre, le ministre israélien de la défense a annoncé la fin de l’offensive terrestre de haute intensité dans le nord de Gaza, rapporte TRT.

Dans une déclaration lundi, Yoav Gallant a indiqué que « dans le sud de Gaza, [la phase intensive] va bientôt se terminer », sans donner de calendrier précis. Il fait allusion aux opérations des forces terrestres dans l’enclave palestinienne. Les bombardements aériens se poursuivent sans aucun signe de ralentissement.

Dans le même temps, le ministre israélien de la défense a indiqué que ses forces continueraient tout de même, des opérations de faible intensité dans le nord de Gaza. Il a ajouté que les forces israéliennes s’efforcent de localiser les sites restants du Hamas dans la région, rapporte Anadolu.

L’offensive israélienne a laissé 85 pour cent de la population de Gaza déplacée à l’intérieur du pays, en raison de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60 pour cent des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites, selon l’ONU.

La déclaration intervient alors que l’offensive israélienne sur Gaza entre dans son centième jour. Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré lundi que le nombre de morts dus à la campagne militaire israélienne s’élevait à au moins 24 100, et plus de 60 000 autres blessés.

Israël a commencé sa campagne militaire pour éliminer le Hamas après que les combattants du Hamas ont pénétré dans le sud d’Israël le 7 octobre, tuant 1 200 personnes et prenant 240 personnes en otages lors de l’attaque terroriste.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a renouvelé lundi son appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat, affirmant que ce cessez-le-feu est nécessaire de toute urgence pour acheminer l’aide aux Palestiniens, faciliter la libération des otages détenus par le Hamas et stopper la propagation de la guerre à travers le Moyen-Orient. « Je suis profondément inquiet de ce qui se passe », a déclaré Guterres aux journalistes aux Nations Unies.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici les 3 pays européens qui ont reconnu la Palestine comme État

LA REDACTION

Grosses révélations : L’Ukraine formerait ses cellules clandestines de sabotage en Russie depuis 2015

LA REDACTION

Azerbaïdjan : Le pays met à la porte deux diplomates français, la politique de Macron fortement décriée

LA REDACTION

COMMENTER