Russafrik
POLITIQUE

Royaume-Uni : le projet de loi pour expulser des migrants au Rwanda de nouveau en débat

Image 1 Image 2

Royaume-Uni : le projet de loi pour expulser des migrants au Rwanda de nouveau en débat

Au Royaume-Uni, après un premier vote en décembre, le projet de loi pour reconnaître le Rwanda comme un pays sûr est de nouveau discuté à la Chambre des communes ce mardi 16 et mercredi 17 janvier.

Depuis la signature de l’accord polémique entre Londres et Kigali, pour un montant initial de plus de 160 millions d’euros, aucun demandeur d’asile n’a encore été envoyé au Rwanda par le gouvernement britannique. Mais malgré les blocages juridiques, à Kigali, le Hope Hostel, l’un des établissements contractés pour accueillir les migrants, se tient prêt. Mais pour le moment, aucun migrant.

C’est l’une des politiques phares du gouvernement britannique : envoyer ses demandeurs d’asile au Rwanda, où leur demande sera traitée. Or, la Cour suprême a bloqué le projet, estimant que le Rwanda n’est pas un pays sûr.

Alors, le Premier ministre Rishi Sunak propose une loi qui déclare la sûreté du Rwanda, pour contourner le jugement. Cette « loi Rwanda » entame donc ce mardi son deuxième examen par le Parlement, rapporte notre correspondante à Londres, Émeline Vin.

Le vote semble acquis pour le gouvernement, qui avait craint une défaite en première lecture en décembre. L’enjeu des deux prochains jours, ce seront les amendements sélectionnés par la vice-présidente de la Chambre des communes

Image 1 Image 2

EN RELATION

 Russie : Le pays a pris une avance considérable sur l’OTAN et les Etats- Unis dans ce domaine

L’équipe de rédaction

Guerre en Ukraine : la Hongrie a de nouveau bloqué un paquet de 50 milliards de dollars d’aide à l’Ukraine 

LA REDACTION

Gaza : l’Espagne refuse de participer à la coalition militaire en mer Rouge contre les Houthis

LA REDACTION

COMMENTER