Russafrik
RUSSIE INFOS

Face aux sanctions, la Russie mise sur les monnaies nationales

Image 1 Image 2

Face aux sanctions, la Russie mise sur les monnaies nationales


Face aux sanctions occidentales imposées aux banques russes, le Bangladesh utilisera la monnaie chinoise à la place du dollar américain pour rembourser son prêt à Moscou.

Le Bangladesh a convenu avec la Russie d’utiliser le yuan pour rembourser son prêt pour la construction de la centrale nucléaire de Rooppur, rapporte le journal bangladais Business Standard, citant le ministère des Finances du pays.
“Selon le nouvel accord, le Bangladesh effectuera des règlements de paiement avec la Russie par l’intermédiaire de n’importe quelle banque chinoise, et les bénéficiaires russes recevront des paiements en utilisant le système de paiement interbancaire transfrontalier chinois (CIPS), qui est une alternative à SWIFT pour les paiements en yuan”, écrit le journal.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Ce type de paiement a été rendu possible par les accords sino-bangladais signées en août de l’année dernière. En septembre 2022, la Banque centrale du Bangladesh avait déjà permis les transactions en yuan en autorisant les banques à ouvrir des comptes dans cette monnaie dans leurs succursales à l’étranger.
La Russie fournit une aide au crédit pour la construction de la centrale nucléaire de Rooppur au Bangladesh, le projet est mis en œuvre par le groupe russe Rosatom. Le coût de la centrale nucléaire est estimé à 12,65 milliards de dollars, 90% de la construction est financée par un emprunt russe d’une maturité de 28 ans.
La centrale de Rooppur
La première pierre de la future centrale a été posée à l’automne 2013. Le site choisi pour la construction de Rooppur est situé sur la rive orientale de la rivière Padma, à 160 kilomètres de Dhaka, la capitale du Bangladesh. La centrale sera composée de deux unités de puissance avec des réacteurs modernes VVER-1200 d’une capacité de 1200 MW chacun, dont le cycle de vie est de 60 ans avec la possibilité de le prolonger de 20 ans supplémentaires.

Face aux sanctions, la Russie mise sur les monnaies nationales

Dans le cadre des sanctions imposées à la Russie par les pays occidentaux, les principales banques russes ont été privées d’accès à Swift, une plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations entre banques. En réponse, la Russie a annoncé son intention d’intensifier l’utilisation des monnaies nationales dans les règlements mutuels avec ses partenaires.
Fin mars, le Président russe Vladimir Poutine avait dit, lors d’une rencontre avec Xi Jinping, qu’il voyait d’un bon œil l’utilisation du yuan dans les échanges entre la Russie et les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.
Cependant l’expansion du yuan est limitée par le fait qu’il est moins convertible que le dollar ou l’euro. De plus, la Chine exerce des contrôles stricts sur le mouvement des capitaux.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Officiel : La Russie réoriente ses projets pétrochimiques vers les exportations

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine envoie 100 strip-teaseuses au front ; la raison

LA REDACTION

La Russie remet des images satellites de 85.000 km2 de territoires aux autres pays des BRICS

LA REDACTION

COMMENTER