Russafrik
AFRIQUE INFOS

Obsèques de la Reine Elizabeth II: Humiliation des dirigeants africains

Image 1 Image 2

Obsèques de la Reine Elizabeth II: Humiliation des dirigeants africains

Depuis l’origine, le continent africain est resté très proche de ses valeurs d’hospitalité, d’amour et de solidarité envers les peuples étrangers. Cette qualité noble de notre culture a toujours été le talon d’Achille de notre civilisation. La considération offerte aux occidentaux nous a toujours été rendue en monnaie de signe. L’esclave et la colonisation en dise bien long. Pire en ce vingtième siècle, malgré leurs indépendances, les dirigeants africains continuent d’être humiliés aux yeux du monde. Les occidentaux qui prônent la démocratie, l’égalité des peuples ont toujours traité avec égard et mépris les chefs d’État africains.

Tout le continent africain s’est ému à la mort de la reine Elizabeth 2, et a manifesté son soutien aux peuples anglais et surtout à la famille royale malgré l’histoire sombre des relations du passé colonial.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégramme

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Alors que certains n’ont pas fait le déplacement et se sont fait représenter à Londres, plusieurs dirigeants africains ont fait le déplacement pour assister aux funérailles de la reine Elizabeth II d’Angleterre.

Les dirigeants africains qui ont fait le déplacement sont entre autres, Cyril Ramaphosa d’Afrique du Sud, William Ruto du Kenya, Nana Akufo-Addo du Ghana, Suluhu Samia Hassan de Tanzanie, le roi Letsie III du Lesotho et Macky Sall du Sénégal, en tant que président actuel de l’Union africaine. Il y a aussi Paul Kagame du Rwanda, président du Commonwealth, et Ali Bongo, président du plus récent membre du Commonwealth, le Gabon.

Le Nigeria était représenté par son vice-président Yemi Osinbajo et le Zimbabwe par son ministre des Affaires étrangères Frederick Shava.

Mais le fait le plus triste a été le déplacement des dirigeants africains vers la cathédrale, en bus alors que le président américain et certains dirigeants européens étaient dans des voitures blindées. 

Quel honte et déshonneur !

il est temps que les rapports entre les occidentaux et les africains changent et soient des rapports d’égal à égal de gagnant à gagnant.

Un nouveau réveil est entrain de naître sur le continent et ces agissements ne seraient plus tolérés.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Afrique du Sud / Épidémie de choléra : Le bilan s’alourdit; déjà 31 morts

LA REDACTION

Classement 2023 des puissances militaires en Afrique, selon Global Fire Power

LA REDACTION

Menace terroriste : le Niger déterminé à poursuivre sa coopération militaire avec la Russie

LA REDACTION

COMMENTER