Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Plus de 780 soldats tués : Voici le point complet de la défense russe en 24 heures

Image 1 Image 2

Plus de 780 soldats tués : Voici le point complet de la défense russe en 24 heures

Ces dernières 24 heures, l’armée russe a contrecarré une douzaine d’attaques ukrainiennes, y compris près d’Artiomovsk, sans n’avoir admis aucune percée, indique la Défense russe. Les combats ont coûté la vie à 785 soldats ukrainiens. Les troupes russes ont aussi anéanti plusieurs obusiers US, deux chars français, et abattu trois chasseurs.

Les forces armées russes ont déjoué une douzaine d’attaques de l’armée ukrainienne ces dernières 24 heures, toutes zones confondues, rapporte ce 7 juin le ministère russe de la Défense dans son bilan quotidien de l’opération spéciale.

De nouvelles tentatives d’offensive de Kiev ont été entreprises aux abords de la ville d’Artiomovsk, prise par les troupes russes le 20 mai, ainsi que sur le saillant de Vremevka, entre la région de Zaporojié et la république populaire de Donetsk (RPD). Cependant, “l’ennemi a raté son objectif. Aucune percée dans notre défense n’a été admise”, a précisé l’instance.

Pertes humaines

Au total, les troupes russes ont neutralisé 785 de militaires ukrainiens en ces dernières 24 heures. Jusqu’à 415 d’entre eux l’ont été sur l’axe de Donetsk.

Par ailleurs, les forces de Kiev ont aussi perdu plus de 50 des leurs sur l’axe de Koupiansk, et plus de 190 autres dans les zones du sud de Donetsk et de Zaporojié. Enfin, plus de 70 hommes ont été éliminés sur l’axe de Krasny Liman et jusqu’à une soixantaine sur celui de Kherson.

Les forces russes ont aussi mis en échec cinq groupes ukrainiens de sabotage et de reconnaissance.

Deux postes de commandement et d’observation ont été frappés dans la république populaire de Lougansk (RPL) et dans la région de Zaporojié.

Des armements détruits

La défense aérienne russe a abattu un chasseur Su-27 près de la localité de Nikiforovka dans la république populaire de Donetsk (RPD) et un autre chasseur, MiG-29, dans la région de Zaporojié. Elle a aussi intercepté 24 projectiles de lance-roquettes multiples HIMARS, Ouragan et Olkha ainsi que détruit 252 drones.

Parmi les pièces d’artillerie mises hors service figurent trois systèmes d’artillerie de production américaine, notamment deux unités M777 et un Paladin. Puis, ce sont deux canons automoteurs Gvozdika, deux obusiers D-20, un D-30, tout comme un canon Giatsint-B et deux Msta-B.

En plus de cela, une dizaine de chars a été réduite en cendres dont deux à roues de production française, АМХ-10, et un radar de contrebatterie américain AN/TPQ-36.

Les troupes russes ont aussi réussi à raser trois entrepôts de munitions de l’armée ukrainienne.

Au total, en 24 heures, les frappes russes ont visé 93 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaire dans 137 zones.

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 438 avions, 238 hélicoptères et 4.527 drones. Elle a détruit 424 systèmes de défense sol-air, 9.634 chars et autres blindés, 1.119 lance-roquettes multiples, 5.034 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 10.771 autres équipements militaires.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Gros exploit de la Russie : Le pays a créé un nouveau drone capable d’envoyer un signal à 100 km

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : Voici le point de la défense russe en 24 heures

LA REDACTION

Nouvelle affaire d’espionnage au profit de la Chine en Allemagne : le Parlement européen dans la tourmente

LA REDACTION

COMMENTER