Russafrik
POLITIQUE

Ukraine : l’annonce radicale de la Chine qui surprend les occidentaux

Image 1 Image 2

Ukraine : l’annonce radicale de la Chine qui surprend les occidentaux

L’annonce récente du nouveau ministre de la Défense chinois, Dong Jun, concernant un soutien explicite à la Russie dans le contexte ukrainien, a provoqué une onde de choc parmi les observateurs internationaux.

Le 31 janvier, lors d’une vidéoconférence avec son homologue russe, Sergueï Choïgou, Dong a déclaré sans équivoque que la Chine soutiendrait la Russie face aux pressions des États-Unis et de l’Europe, malgré les répercussions sur la coopération militaire entre la Chine et l’UE. Cette déclaration tranche avec la prudence habituelle de Pékin, qui, malgré une coopération croissante avec Moscou, avait jusqu’à présent maintenu une façade de neutralité dans le conflit ukrainien.

Les implications de cette prise de position sont significatives, marquant un tournant potentiel dans les relations internationales. La Chine et la Russie ont toujours présenté leur partenariat comme non-confrontationnel, soulignant régulièrement qu’il ne s’agissait pas d’une alliance militaire formelle. Toutefois, la montée en puissance de la coopération militaire entre les deux pays, illustrée par des exercices conjoints et un partage de ressources, semble contredire cette affirmation, suggérant une solidarité plus profonde face aux adversités géopolitiques.

Parallèlement à ces développements militaires et politiques, les échanges économiques entre la Chine et la Russie ont connu une croissance remarquable, en particulier depuis le début du conflit en Ukraine. Les statistiques montrent une augmentation de 26,3% du commerce bilatéral en 2023, atteignant un record de 240 milliards de dollars. Cette intensification des relations économiques offre à la Russie une bouée de sauvetage face aux sanctions internationales, tout en renforçant le rôle de la Chine comme partenaire commercial clé.

Néanmoins, la déclaration de Dong Jun ne signifie pas que l’Ukraine devienne la préoccupation centrale de la diplomatie chinoise. D’autres enjeux, notamment la question de Taïwan, restent prioritaires pour Pékin. Les récents échanges entre les officiels chinois et américains témoignent d’un dialogue toujours ouvert, malgré l’alignement de plus en plus marqué entre la Chine et la Russie.

En somme, l’annonce du soutien chinois à la Russie sur la question ukrainienne marque une évolution notable dans la posture de Pékin, qui pourrait redéfinir les équilibres géopolitiques.

Alors que la Chine continue de renforcer ses liens avec la Russie, tant sur le plan militaire qu’économique, la communauté internationale reste attentive aux répercussions de cette alliance sur la stabilité mondiale et le futur du conflit en Ukraine.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Il est l’heure de dissoudre l’Otan « en tant qu’entité criminelle », juge l’ex-président russe Medvedev

LA REDACTION

Tensions avec les USA : la Chine frappe là où ça fait mal

LA REDACTION

Voici pourquoi le soutien à l’Ukraine peut se retourner contre l’OTAN

LA REDACTION

COMMENTER