Russafrik
Politics

Afrique : après la débâcle de la France, ce pays allié sort son offre

Image 1 Image 2

Afrique : après la débâcle de la France, ce pays allié sort son offre

En Afrique, bon nombre de pays ont des vues. La France, tout d’abord, qui a longtemps exercé son influence sur le continent. Les États-Unis ensuite, notamment au Cap-Vert, en Côte d’Ivoire ou encore au Nigéria, la Russie et l’Iran aussi et plus récemment… L’Italie. Le pays à la botte semble avoir d’importantes ambitions.

En effet, Rome a annoncé le lancement prochain de son “Plan Mattei”. C’est un projet qui vise à rapprocher l’Italie du continent africain, et ce, pour deux raisons. La première, c’est de limiter les flux migratoires depuis le continent, vers l’Europe. La seconde, c’est de faire de l’Italie, un centre névralgique en matière d’énergie, au niveau mondial. Rome pourrait ainsi devenir un véritable hub, reliant les deux continents.

L’Italie souhaite massivement investir en Afrique

C’est à ce titre que le gouvernement italien a annoncé le lancement d’un vaste plan de partenariat stratégique, au budget de 5.5 milliards d’euros. Ce plan serait financé à hauteur de 3 milliards d’euros par le Fonds pour le climat. Le reste proviendrait directement du Fonds de coopération au développement. Une annonce effectuée à l’occasion du tout premier sommet Italie – Afrique.

Un sommet auquel ont participé de nombreux chefs d’État : Ghana, Kenya ou encore Mauritanie, Congo, ou Sénégal et Tunisie… Beaucoup de monde était présent pour en apprendre davantage sur la vision de l’Italie quant à ce qui pourrait être mis en place avec le continent africain. Et à ses dires, l’Afrique occupera une place centrale de son tout nouveau mandat à la tête de la présidence du G7.

Participer au développement, pour lutter contre les flux migratoires

Parmi les autres projets annoncés ou envisagés, on peut noter des projets portant sur l’éducation (en Tunisie), des projets en lien avec la santé (en Côte d’Ivoire) ainsi que des projets pour la formation d’experts qualifiés sur la question des énergies renouvelables (au Maroc), pour ne citer qu’eux. L’idée étant d’accompagner les nations africaines dans leur développement, pour faciliter l’emploi et limiter les flux migratoires.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

La Russie avertit Israël après le raid sur l’ambassade d’Iran en Syrie

LA REDACTION

La Turquie se retire du traité FCE : ce que l’on sait de ce document

LA REDACTION

Fonds étrangers, dons, impôts et cryptomonnaies : que sait-on du financement du Hamas ?

LA REDACTION

COMMENTER