Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Céréales Ukrainiens : La Turquie prépare une mauvaise surprise sur les importations de blé, d’orge et de maïs

Image 1 Image 2

Céréales Ukrainiens : La Turquie prépare une mauvaise surprise sur les importations de blé, d’orge et de maïs

Les exportations ukrainiennes de céréales traversent une période sombre. Après Varsovie, Budapest et Bratislava, c’est au tour d’Ankara de compliquer à Kiev les ventes de ses céréales. La Turquie a en effet imposé une taxe de 130% au blé et à l’orge ukrainiens.

Ankara introduit à partir du 1er mai une taxe de 130% sur les importations de blé, d’orge et de maïs. Le document ad hoc signé par le Président Erdogan est publié dans Resmi Gazete, responsable de la publication des actes législatifs en Turquie.
En vertu du document, une exclusion est faite pour Singapour. Une partie de sa production sera frappée d’une taxe de 16,2%. En outre, une taxe zéro est conservée pour la Bosnie.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Un coup dur pour Kiev

La Turquie est le principal acheteur de blé et d’orge d’Ukraine, d’après le média ukrainien Ekonomitcheskaïa pravda. À l’issue du premier trimestre de 2023, la Turquie a importé du blé ukrainien pour 168,8 millions de dollars, ce qui représente 17,7% de l’ensemble des exportations du pays, en faisant ainsi le plus grand acheteur de blé de Kiev, selon les douanes ukrainiennes. Quant à l’orge, Ankara a importé au premier trimestre pour 52,7 millions de dollars, soit 42,1% des exportations de cette culture en Ukraine.

La Hongrie et la Pologne ont suspendu, il y a une semaine, jusqu’au 30 juin 2023, l’importation de produits agricoles ukrainiens, sur fond de protestations de fermiers locaux. Car la production agricole ukrainienne n’est pas taxée sur le marché européen. La Slovaquie a emboîté le pas de ces deux pays. La Bulgarie envisagerait également d’interdire provisoirement les importations de blé ukrainien.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

États-Unis : l’audition parlementaire sur Hunter Biden tourne à la cacophonie

LA REDACTION

Opération militaire russe : Voici ce que l’Ukraine a perdu en 24h

LA REDACTION

Ministre ukrainien tué dans un crash : L’hélicoptère français serait-il à l’origine ?

LA REDACTION

COMMENTER