Russafrik
RUSSIE INFOS

Destruction du pont de Crimée : 8 suspects interpellés par les services de sécurité de Russie

Image 1 Image 2

Destruction du pont de Crimée : 8 suspects interpellés par les services de sécurité de Russie

Premières avancées russes dans l’enquête sur l’explosion du pont de Crimée. Les services de sécurité de Russie (FSB) ont indiqué ce mercredi 12 octobre avoir arrêté huit personnes suspectées d’avoir participé à l’organisation de l’attaque à l’explosif qui a touché samedi le pont de Crimée reliant au territoire russe.

 

Dans un communiqué, le FSB affirme que cinq Russes et « trois citoyens ukrainiens et arméniens » ont été interpellés, sans plus de précisions sur la nationalité exacte de ces trois derniers suspects. « L’engin explosif a été dissimulé dans 22 palettes de rouleaux de film plastique d’un poids total de 22 770 kg », a indiqué le FSB.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Selon cette source, les explosifs ont été envoyés début août par bateau du port d’Odessa, en Ukraine, vers celui de Roussé en Bulgarie. Ils ont ensuite transité par le port de Poti, en Géorgie, puis ont été expédiés vers l’Arménie avant d’arriver par voie routière en Russie, toujours selon le FSB.
Les services russes allèguent que l’engin explosif est entré en Russie le 4 octobre dans un camion immatriculé en Géorgie, avant d’atteindre le 6 octobre, deux jours avant l’explosion, la région russe de Krasnodar, frontalière de la Crimée.

Le FSB affirme que cette « attaque terroriste » a été organisée par les renseignements militaires ukrainiens, assurant qu’un agent de Kiev avait coordonné le transit des explosifs et avait été en contact avec les différents intermédiaires. Le FSB a également déclaré avoir déjoué deux tentatives d’attentats imputées à Kiev.
Pour rappel, samedi, une forte explosion a fortement endommagé le pont de Crimé, qui relie cette péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014 au reste du territoire russe. La circulation ferroviaire et routière a toutefois repris ensuite partiellement sur cette voie de communication vitale pour l’armée russe. Les autorités russes affirment qu’un camion piégé est à l’origine de l’explosion.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : Des missiles en provenance d’Ukraine abattus par le système de défense aérienne russe

Attaque au missile des forces armées ukrainiennes sur Novaya Kakhovka

L’équipe de rédaction

UN NOUVEL ORDRE MONDIAL EST NÉ, MARTÈLE VLADIMIR POUTINE

L’équipe de rédaction

COMMENTER