Russafrik
POLITIQUE

La Finlande prépare de nouvelles mesures contre l’arrivée de migrants

Image 1 Image 2

La Finlande prépare de nouvelles mesures contre l’arrivée de migrants

 

 e La frontière entre la Finlande et la Russie est fermée depuis la fin novembre. Helsinki accuse Moscou de laisser passer des migrants sans-papiers pour déstabiliser le pays, en représailles après l’adhésion du pays scandinave à l’Otan en avril 2023. Le gouvernement finlandais a annoncé préparer de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité à sa frontière.

C’est une crise qui dure depuis maintenant trois mois entre Helsinki et Moscou. Des milliers de migrants attendraient de passer dans le pays scandinave depuis la Russie. Voici l’alerte qui a officiellement été lancée ce mardi 20 février par la ministre de l’Intérieur finlandaise, Mari Rantanen. « Nous disposons d’informations selon lesquelles des milliers de personnes attendent de passer en Finlande du côté russe », a déclaré la ministre lors d’une conférence de presse. Cela représente « une menace pour la société », a-t-elle ajouté. Cette dernière a cependant refusé de préciser comment les autorités finlandaises avaient obtenu ces informations.

Mais la réalité est bien différente, selon Jussi Laine, professeur à l’université de l’est de la Finlande et spécialiste des questions frontalières. « Il n’y a aucune preuve tangible qui confirme ça. Les chiffres dont elle parle ne sont que des estimations, pas des données vérifiées. Il n’y a en ce moment que quelques migrants qui attendent de passer côté finlandais », estime-t-il au micro de Julien Chavanne,du service international de RFI.

Durcissement du droit d’asile, renforcement des patrouilles à la frontière…

Le gouvernement finlandais préparerait pourtant les esprits à un durcissement du droit d’asile. Les migrants pourraient être retenus à la frontière, longue de 1 340 km, le temps que leur dossier soit examiné, selon le ministère de l’Intérieur.

Ce dernier a en effet déclaré lundi qu’il mettrait rapidement en place de nouvelles lois afin de renforcer la sécurité aux frontières et de lutter contre l’instrumentalisation des flux migratoires par Moscou. La proposition devrait être présentée au Parlement en mars.

Image 1 Image 2

EN RELATION

L’accord migratoire entre l’Italie et l’Albanie validé par les députés italiens

LA REDACTION

Conférence annuelle de Poutine : Voici ce qu’il faut retenir

LA REDACTION

Conflit au Soudan : A quel jeu joue l’Occident ?

LA REDACTION

COMMENTER