Russafrik
POLITIQUERUSSIE INFOS

Sergueï Lavrov : « Les Etats-Unis sont des opportunistes, ils sont les premiers intéressés par la crise ukrainienne »

Image 1 Image 2
Sergueï Lavrov : « Les Etats-Unis sont des opportunistes, ils sont les premiers intéressés par la crise ukrainienne »
Le chef de la diplomatie russe a pointé Washington comme le principal intéressé à la crise ukrainienne. Selon lui, les États-Unis profiteraient de l’affaiblissement militaire de l’UE ainsi que de sa désindustrialisation.
Les États-Unis sont intéressés à affaiblir l’Europe sur le plan militaire et industriel, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview pour le documentaire “Le monde à la limite. Les leçons de la crise des missiles de Cuba”, diffusé ce dimanche sur le site du ministère.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Il y a de plus en plus d’économistes, non seulement chez nous mais aussi en Occident, qui arrivent à la conclusion que l’objectif des États-Unis est de saigner à blanc et à désindustrialiser l’économie européenne. Les Allemands relocalisent un grand nombre d’entreprises aux États-Unis, avec toutes les conséquences qui en découlent pour la compétitivité à long terme de l’Union européenne », a-t-il indiqué.
Et d’ajouter qu’affaiblir l’Europe militairement répondait aux intérêts de Washington. Celui-ci voudrait la garder sous tension lui faire submerger l’Ukraine d’armes, en remplissant en échange les dépôts des pays de l’UE d’armements américains.
Image 1 Image 2

EN RELATION

« La Russie est un pays frère qui a aidé à protéger la démocratie », dixit Félix Moloua, premier ministre centrafricain

LA REDACTION

Loi immigration : Voici pourquoi le groupe LR a soutenu la motion de rejet ; Macron dans la tourmente

LA REDACTION

Aucun président n’a terni l’image de la France depuis l’instauration de la Cinquième République en France que Emmanuel Macron

LA REDACTION

COMMENTER