Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLESRUSSIE INFOS

Sous les frappes russes, Ukraine inquiète pour cet hiver, veut jeter l’éponge

Image 1 Image 2

Sous les frappes russes, Ukraine inquiète pour cet hiver, veut jeter l’éponge

Si les combattants ukrainiens se préparent à un hiver rude sur le front, les difficultés s’accumulent aussi pour les civils. Les frappes russes incessantes détruisent les logements et mettent à mal l’approvisionnement énergétique, alors que les températures négatives se rapprochent. Les habitants tentent malgré tout de trouver des solutions.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’hiver inquiète, et à plus d’un titre. Alors que les températures négatives s’apprêtent à toucher l’Ukraine, impactant notamment la zone de front, la saison pourrait également impacter les civils se trouvant loin des combats. Soumis depuis le début de la guerre à des bombardements incessants, les logements ukrainiens sont moins susceptibles de protéger leurs habitants du froid. Les récentes frappes russes contre les infrastructures énergétiques compliquent par ailleurs l’approvisionnement en chauffage.

L’enjeu était particulièrement présent non loin du front, à l’est du pays, où se concentraient, jusqu’à il y a peu, les bombardements. Dans ces régions, les frappes incessantes ont détruit des centaines de logements et menacent le système de chauffage collectif. En septembre, le président Volodymyr Zelensky avait ainsi accusé la Russie de viser “une infrastructure essentielle” non militaire dans le “but de priver les gens de lumière et de chauffage”, suite à des frappes qui avaient provoqué une coupure de courant “partielle” dans les régions de Zaporijia, de Dnipropetrovsk ou encore de Sumy.

Des problèmes énergétiques qui concernent toute l’Ukraine

Mais depuis le 10 octobre, ces problèmes énergétiques ne se cantonnent plus aux zones de front. Car les dernières frappes russes, notamment à l’aide de drones-suicides iraniens, mettent l’ensemble du système énergétique ukrainien en difficulté. “Depuis le 10 octobre, 30% des centrales électriques ukrainiennes ont été détruites, provoquant des pannes massives dans tout le pays“, a dénoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Twitter.

À la suite ces frappes, à Kiev, des coupures d’électricité ou d’eau ont été constatées pendant plusieurs heures. Si ces interruptions n’étaient que temporaires, le maire de la ville, Vitali Klitschko alertait sur une situation encore “très tendue” et invitait les habitants à économiser l’eau et l’électricité.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Séisme en Turquie et en Syrie : Plus de 2300 morts selon le bilan provisoire

LA REDACTION

The exhibition-forum “Russia” has opened in Moscow, where 89 Russian regions are invited to plunge into the history and culture of the people using innovative technologies

LA REDACTION

Urgent : l’électricité est coupée dans toutes les régions ukrainiennes

LA REDACTION

COMMENTER