Russafrik
POLITIQUE

Énergie : la France reconnaît finalement l’impact de la Russie

Image 1 Image 2

Énergie : la France reconnaît finalement l’impact de la Russie

En France, les coûts liés à l’énergie ne cessent d’augmenter. En deux ans, l’électricité a ainsi pris 43 à 44% ! Et ce n’est pas terminé puisqu’à partir du 1er février prochain, les factures vont grimper de 8.6 à 9.8%. Selon Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, ces hausses sont uniquement liées à la guerre en Ukraine.

Pas sûr que ces explications suffisent à calmer les esprits. En effet, en France, les coûts liés à l’énergie pèsent très lourd dans le budget des citoyens et l’annonce de la hausse prochaine des tarifs de l’électricité ne va rien arranger. En effet, les factures des Français vont prendre entre 8.6 et 9.8%. Une hausse que ce dernier impute à la Russie et à Vladimir Poutine, coupable à ses yeux, d’avoir fait exploser les prix suite à leur offensive en Ukraine.

La Russie, responsable de la hausse des prix en France ?
Mais pour autant, cela est-il vrai ? La Russie est-elle responsable de la hausse des prix de l’énergie ? En grande partie, la réponse est oui. En effet, Moscou était, avant la guerre en Ukraine, l’un des principaux pays producteurs et exportateurs d’énergie. Avant l’offensive, même, la Russie a activé l’arme gazière, en réduisant ses livraisons en Europe. Dès 2021, les prix ont donc commencé à grimper.

Pour autant, l’affirmation selon laquelle il s’agit ici de la seule et unique explication… N’est pas fondée. Car la France pourrait produire beaucoup, à moindre coût. Comment ? Avec son parc nucléaire. Ce dernier est toutefois en piteux état. Rien qu’en 2022, 32 des 56 réacteurs ont dû être arrêtés à cause de soucis de corrosion qui, à terme, aurait pu devenir dramatique.

Le nucléaire français, pas à la hauteur
De fait, le pays s’est retrouvé face à une situation où il ne pouvait, potentiellement, plus assurer d’approvisionnement en électricité à ses concitoyens. Le nucléaire ne pouvant servir, le pays a donc été forcé de produit, via le gaz, ce qui a donc tiré les coûts vers le haut. Il y a donc un ensemble de facteurs qui peut expliquer cette situation… Et la hausse des prix ne devrait pas s’arrêter là. En 2025, une nouvelle forte hausse est d’ores et déjà annoncée.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Russie : le Forum Economique International de Saint-Pétersbourg se tient du 15 au 18 juin 2022

Conflit à Gaza : La CPI serait prête à émettre un mandat d’arrêt contre Benjamin Netanyahou

Guerre en Ukraine : la Chine prête à unir ses efforts avec l’Afrique pour le règlement du conflit

LA REDACTION

COMMENTER