Russafrik
ECONOMIE

France : La raffinerie TotalEnergies de Donges mise en demeure par la préfecture

Image 1 Image 2

France : La raffinerie TotalEnergies de Donges mise en demeure par la préfecture

La préfecture de Loire-Atlantique a mis en demeure TotalEnergies et sa raffinerie de Donges, près de Saint-Nazaire, lui enjoignant de respecter les délais de réalisation des inspections, notamment celles portant sur la tuyauterie. Selon un arrêté publié lundi, « la société TotalEnergies exploitant la raffinerie de Donges est mise en demeure de respecter les dispositions (…) en réalisant les inspections de ces tuyauteries avant le 31 décembre 2024 ». Cet arrêté fait suite à une visite sur le site mi-octobre.

Des manquements ont semble-t-il été observés : « 42 % des inspections qui devraient être réalisées et donc 200 tuyauteries de classe 2 n’ont pas été inspectées, malgré un délai réglementaire, fixé au 31 décembre 2022 », pointe l’arrêté. Un rappel à l’ordre « attendu », s’est défendu le service communication de la raffinerie.

« Un programme très important d’inspection »

« Le site de Donges a mis en place des moyens très conséquents pour assurer la sécurité de ses installations, notamment un programme d’inspection des équipements et tuyauteries. L’ensemble de ces actions représente actuellement des dépenses de l’ordre de 50 millions d’euros par an », a précisé TotalEnergies.

« Un programme très important d’inspection est mené depuis 2018 concernant les tuyauteries, avec des moyens conséquents adaptés à la volumétrie des lignes sur le site (32.000 km sur le site) et un rythme d’inspection qui tient compte de la configuration particulière du site de Donges », a ajouté la société. « Les tuyauteries de risque le plus élevé ont par ailleurs déjà été inspectées », a assuré le géant pétrolier français

Image 1 Image 2

EN RELATION

La Révolution Silencieuse : Comment la Cryptomonnaie Transforme notre Monde.

Rédacteur

La Russie reste parmi les principaux partenaires commerciaux de l’UE malgré les sanctions

LA REDACTION

En dépit des sanctions antirusses, les importations depuis la Russie en hausse dans près de la moitié des pays de l’UE

LA REDACTION

COMMENTER